LA QUALITÉ DE NOTRE FOI - The Synagogue, Church Of All Nations - SCOAN - Prophet T.B. Joshua (General Overseer)

LA QUALITÉ DE NOTRE FOI

Dans un message sur la nécessité de laisser la foi dominer nos pensées dans les moments d’adversité, Prophétesse Anne a abordé le rôle de la Bible comme la clé des promesses de guérison, de délivrance et de salut de Dieu. Citant le calme de Moïse face au tumulte qui l’entourait, tel que rapporté dans Exode 14 : 3, Anne a pris son texte de référence dans Hébreux 10 : 22-23. Dans le message, intitulé « La qualité de notre foi », la servante de Dieu explique le lien entre la mise en pratique de la Parole de Dieu et son impact sur le caractère d’un Chrétien. Elle a dit : « Chaque fois que nous mettons en pratique la Parole de Dieu, quelque chose entre dans notre esprit et augmente notre assurance d’espérance. Notant qu’une telle espérance était pour la guérison, la délivrance et le salut, elle a exhorté les téléspectateurs à aller au-delà de l’assentiment mental et à se conformer à la Parole de Dieu. Sur cette note, elle a ajouté : « C’est pourquoi un homme peut être rationnel dans le christianisme. Si l’Esprit de Dieu n’est pas là pour éclairer cette Parole dans son cœur, un jour, quelque part, un homme sage pourra le faire changer d’avis ». 

Prophétesse Anne a donc encouragé les téléspectateurs à rejeter l’anxiété et à développer leur foi à un niveau tel qu’ils puissent recevoir un éclairage sur la Parole de Dieu en vivant dans l’Esprit. De plus, elle a déclaré que « continuer à avoir confiance dans la Parole de Dieu est la seule façon de nous tenir prêts, de nous préparer aux choses pour lesquelles nous ne sommes pas prêts – pour ces temps difficiles et incertains » (Hébreux 6 : 18). Enfin, elle a invité les téléspectateurs à déclarer avec elle : « Je me tiens sur les promesses de Dieu ! Je vis avec ténacité et marche avec constance ! Je choisis de ne pas marcher dans la peur, l’échec, la maladie, mais je choisis de marcher dans la lumière de Dieu ! Je choisis de marcher dans le chemin, la puissance, la volonté, la Parole de Dieu, au nom de Jésus ! Amen ! » 

Les Sessions de Prières Interactives : Guérison, Délivrance et Salut au nom de Jésus 

Après le message de Prophétesse Anne, les téléspectateurs d’Emmanuel TV ont de nouveau eu l’occasion de voir le nom de Jésus faire des merveilles dans la vie de ceux qui avaient appelé à la prière sur des sujets tels que la COVID-19, l’asthme, la difficulté à marcher, le diabète, l’hypertension, les fibromes, ainsi que la dépression et d’autres formes d’oppression démoniaque. Les sessions étaient fortement saturées de la puissance du Saint-Esprit et de nombreux bénéficiaires de la prière sont tombés sous la puissance de l’onction, vomissant du sang et d’autres substances toxiques, tandis que des esprits malins se manifestaient avant de disparaître à jamais au nom puissant de Jésus-Christ.  

Prophétesse Anne, comme tous les autres ministres après elle, a adressé une prière de pardon aux bénéficiaires de la prière avant de commencer la session de guérison et de délivrance. Tandis que le Saint-Esprit prenait le contrôle, les gens ont commencé à réagir de différentes manières, certains tombant à plat ventre au sol et vibrant sous la puissance de Dieu. Ayuk, un missionnaire nigérian basé aux Philippines, a retiré ses attelles au genou, à la cheville ainsi qu’à la jambe et a fait la démonstration de sa parfaite guérison de la sciatique. Après 25 ans de malaise, Oscar de Colombie a reçu sa guérison d’un mal de dos et s’est séparé de son corset lombaire et de ses constantes injections. Une femme de Zambie a commencé à sauter et à danser après avoir été guérie d’une inflammation des genoux, n’ayant plus besoin de son appareil orthopédique. Anthony, originaire d’Inde, a également été guéri de la COVID-19, les symptômes tels que l’essoufflement et la perte des sens du goût et de l’odorat ayant disparu. Peace, d’Afrique du Sud, a également été guéri de la COVID-19. Parmi les nombreux autres cas, on peut citer ceux d’un couple néo-zélandais ayant vomi toutes les substances toxiques causant des maladies dans leur corps ; du footballeur professionnel vénézuélien, Luis, qui a été guéri d’une fracture du poignet ; d’Asuncion des Philippines qui a souffert de neuropathie dans tout le corps ; et des sœurs jumelles Tracy et Tryphine qui ont été libérées des forces démoniaques. 

Prophète Chris a prié pour des personnes comme Blanca d’Argentine, qui souffrait de problèmes de thyroïde et à la colonne vertébrale ainsi que d’arthrose, d’arthrite, de gastrite et d’ostéoporose ; le footballeur professionnel zambien Prince, dont les performances en équipe nationale et en club avaient été entravées par une blessure à la cheville ; le citoyen togolais Eric, basé aux États-Unis, qui souffrait d’hyperthyroïdie et de la maladie de Graves ; Raphael, du Kenya, qui avait une raideur de la nuque due à des problèmes de colonne lombaire et cervicale ; Amarachi, du Nigeria, qui avait une excroissance douloureuse au genou gauche suite à une chute ; Lita, du Tonga, qui cherchait le fruit de l’utérus et la délivrance de la dépendance au tabac ; et Tumelo, d’Afrique du Sud, qui avait la COVID-19, parmi plusieurs autres personnes de tous les continents qui ont été terrassées par l’onction dans leurs maisons. Après la prière, Raphaël a versé des larmes de joie alors qu’il se libérait de sa douleur, tout comme une famille péruvienne a déclaré avoir senti la puissance du Saint-Esprit se poser sur eux pendant la prière. De son côté, Stefanía, une Vénézuélienne vivant en Équateur, a vomi et uriné pendant la prière, signalant la fin de l’affliction. En Zambie, une femme a été guérie par des amas chroniques après avoir manifesté avec vigueur pendant la session de prière. Tout comme la femme zambienne, Francisco du Mexique s’est également manifesté fortement en recevant sa guérison d’une infection des reins et des voies urinaires. Une femme plus âgée du Ghana a également délaissé son corset lombaire et sa béquille pour montrer qu’elle était guérie de sa difficulté à marcher. Blanca, Prince et Amarachi ont également témoigné de leur guérison, en faisant des choses qu’ils n’avaient pas pu faire avant la prière. 

Prophétesse Yinka a prié pour Vidya en Inde, qui avait des difficultés à marcher, du diabète, des hémorroïdes et un caillot de sang dans les veines ; Willard de Zambie, qui avait la COVID-19 et une infection rénale ; Yolisa d’Afrique du Sud, qui était accro depuis l’âge de cinq ans au papier toilette, qui pour elle « avait le goût d’un en-cas » ;  Amalia, une Philippine vivant aux États-Unis, qui avait des douleurs articulaires ; Bonisile, qui était dépressive, avait des difficultés à marcher et utilisait un corset lombaire en raison d’un problème de colonne vertébrale ; Nikilita, le fils de 16 ans de Bonisile, qui souffrait de diabète de type 1 et d’asthme ; Naomi, aux États-Unis, qui avait des difficultés à garder la nourriture dans son estomac ; Lidia au Kenya, qui voulait que son mariage soit restauré, ainsi que son fils Justine, qui souffrait de pneumonie aiguë et de drépanocytose ; Joycelyn aux Philippines, qui avait de l’eau dans les poumons ; Lornia en Afrique du Sud, qui avait des difficultés à marcher à cause de l’arthrose ; Yuliia, d’Ukraine, basée au Canada, qui souffrait de sclérose en plaques et de problèmes de vision ; Johnny, au Vanuatu, un lieutenant qui avait été tourmenté par des esprits mauvais pendant 23 ans ; et Fadilat, au Nigeria, qui avait été cloué au lit à cause de la spondylose et d’une discopathie dégénérative, entre autres. Pendant la prière, l’esprit maléfique responsable des papiers toilettes que mangeait Yolisa a également avoué être à l’origine de sa stérilité, mettant ainsi fin à ses 28 ans de dépendance à l’égard du papier toilette. Au Nicaragua, une femme a vomi les substances toxiques présentes dans son organisme, tandis que Fadilat s’est remis sur pied et a exercé son corps sans douleur. Vidya s’est également débarrassée de son corset lombaire, après avoir été guérie de douleurs dues à un prolapsus discal. À l’instar de Precious au Botswana, Keynia à Cuba, Liliam aux États-Unis, Osmar, Rafaella et Oswaldo en Allemagne, ainsi que Ramiro et sa famille en Colombie et Jose et Ana en Équateur ont tous témoigné de leur guérison au nom de Jésus. 

Prophétesse Angela a également prié pour des gens de tout horizon. À la fin de la session, Yaraslava en Ukraine a vomi les substances toxiques dans son système alors qu’elle recevait sa guérison de la COVID-19 avec sa sœur ; Gabriel du Ghana a enlevé son appareil orthopédique et son corset lombaire et a commencé à marcher sans douleur après avoir été délivré des méfaits des rêves dans lesquels il avait été tué ; et Ngozi en Afrique du Sud a reçu sa guérison du syndrome du tunnel carpien, aux côtés de son mari Samuel, qui est tombé sous l’onction alors qu’il recevait sa guérison des kystes conjonctifs. La puissance de Dieu s’est également manifestée de manière plus importante lorsque Kwesi, au Ghana, a été guéri de la spondylose cervicale et lombaire et n’a plus eu besoin de son collier cervical et de sa minerve. Clarah, en Afrique du Sud, a été libérée de l’arthrite et n’a plus eu besoin d’une genouillère. Les membres d’une famille guatémaltèque aux États-Unis ont été guéris de différentes affections, dont l’asthme congénital et les douleurs dorsales. Mamai, en France, a retiré son corset lombaire et a fait de l’exercice pour montrer qu’elle était guérie de ses douleurs dorsales. Une femme du Costa Rica a recommencé à respirer normalement après avoir vomi la cause de ses problèmes pulmonaires. Adam, aux États-Unis, a été guéri de ses hernies à l’aine et à l’estomac et a fait des choses qu’il n’avait pas pu faire auparavant, tandis que Carlos, au Portugal, un patient atteint de la COVID-19, n’a pas pu cacher son enthousiasme après la disparition de ses symptômes. À la gloire de Dieu, plusieurs autres bénéficiaires de la prière ont témoigné de leur guérison au nom puissant de Jésus-Christ. 

« J’ai senti la puissance de Dieu si forte sur moi », a témoigné Roger depuis le Canada après avoir reçu sa guérison d’une dégénérescence de la colonne vertébrale entraînant des difficultés à marcher lors de la session conduite par Prophète Racine. Après avoir vomi le poison dans son système, Roger s’est débarrassé de son corset lombaire et a glorifié le nom de Dieu. En Afrique du Sud, un père et ses deux fils ont également été guéris ; le père a jeté son corset lombaire tandis que les enfants glorifiaient Dieu de leur avoir fait disparaître leur asthme. Au Pérou, Lindsay et Roberta ont été guéries de la COVID-19, tandis qu’Abigail, âgée de quatre ans, a été guérie d’une déformation du fémur, responsable de son incapacité à marcher sans appareil orthopédique. Au Ghana, Valeria a été délivrée de 26 ans de dépendance à manger du savon. En Afrique du Sud, Jefferson a été guéri d’une cheville tordue et s’est séparé de ses béquilles, tout comme le footballeur professionnel ghanéen Mahatma, basé en Turquie, a été guéri de ses blessures qui menaçaient sa carrière. Il y a également eu des témoignages de guérison en Ukraine, en Colombie, au Kenya et aux États-Unis, où le jeune Anthony était ému en présence de ses parents lorsqu’il a réalisé qu’il avait été guéri de la maladie de Crohn. Au Malawi, la maître de conférences Meya a également été guérie de son hypertension chronique et de ses hématomes ainsi que de ses fibromes. En Afrique du Sud, Samuel a également été guéri de la COVID-19. May, en Afrique du Sud, a également été guérie de la spondylose cervicale, de problèmes de thyroïde, du diabète, de l’hypertension et du syndrome du côlon irritable ; elle a également été délivrée des esprits de la dépression et de la peur. Toujours en Afrique du Sud, le petit Tedro a été guéri de l’asthme et n’a plus besoin de nébuliseur, tout comme Quinter au Kenya, qui a été guéri à la fois de l’asthme et de H. pylori ; le fils de Quinter a également reçu la prière pour son problème de testicules et sa drépanocytose. 

En effet, ce que ces témoignages prouvent une fois de plus, c’est que la preuve de la puissance de Dieu, se manifeste par des vies changées. 

Le Partenariat : Construire une vie grâce à ce que nous donnons 

Remerciant les partenaires d’être un canal d’espoir là où il y a du désespoir, c’est ainsi que Prophète Racine a commencé son message de partenariat en assurant aux téléspectateurs que les incertitudes et les difficultés de la vie d’aujourd’hui ne sont pas une raison pour arrêter de s’occuper des personnes dans le besoin. « Dieu« , a-t-il dit, « aime les étrangers, les veuves, les orphelins et les nécessiteux« . Ainsi, a-t-il noté, toute personne qui aime Dieu devrait s’intéresser au juste traitement des autres. Il a cité Luc 10 : 25-37 – l’histoire du bon Samaritain – en parlant de la place d’une « décision du cœur«  : « Vous êtes ce qui est dans votre cœur, je suis ce qui est dans mon cœur« . Racine a dit qu’avoir un cœur pour les gens, c’est avoir un cœur pour Dieu. 

En des termes qui méritent d’être cités intégralement, Racine a expliqué son raisonnement de la manière suivante : « L’amour de Dieu s’exprime et se révèle à travers notre compassion envers ceux qui sont dans le besoin. Alors, faisons correspondre nos actions à nos paroles car une confession de foi, si elle n’est pas suivie d’actions appropriées, est une forme de paroles sans vie et sans réalité intérieure ». Il a également déclaré que c’est le Saint-Esprit qui incite les personnes qui mettent en pratique la Parole de Dieu à aimer, à prendre soin des autres, à aider et à donner sans rien attendre en retour. Se référant à Romains 14 : 23, Racine a exhorté les téléspectateurs à demander l’aide de Dieu pour identifier ceux à qui donner. Il a donc rappelé aux téléspectateurs que « nous vivons de ce que nous recevons » et « vivons de ce que nous donnons », assurant ainsi notre salut.