LE SUCCÈS COMMENCE DANS LE CŒUR - The Synagogue, Church Of All Nations - SCOAN - Prophet T.B. Joshua (General Overseer)

LE SUCCÈS COMMENCE DANS LE CŒUR

L’encouragement du Prophète T.B. Joshua adressé aux téléspectateurs, expliquant que la distance n’est pas une barrière pour recevoir, a été clairement démontré lorsque des personnes de divers pays ont reçu le toucher de guérison de Dieu lors des Sessions de Prières Interactives « La distance n’est pas une barrière ».

La Prophétesse Yinka a commencé par décrire les sessions de prières interactives comme une preuve de la puissance de transformation de Jésus-Christ qui change le cas des gens de la maladie à la santé, de la faiblesse à la force, de la captivité à la liberté, de l’infidélité à la fidélité et de la pauvreté à la prospérité, entre autres. Après avoir encouragé les téléspectateurs à préparer leur cœur pour être touchés par l’Esprit Saint, elle a cité Genèse 1 comme texte de référence, en lisant les versets 1-3 et 26 – le verset sur la création de l’humanité à l’image de Dieu – et a poursuivi avec son message intitulé « Le succès commence dans le cœur ».

La servante de Dieu a expliqué qu’il est nécessaire de garder un cœur en éveil, alerte et libre afin qu’il puisse facilement contacter l’Esprit de Dieu, qui valorise l’amour, le pardon, la patience, l’humilité et l’obéissance, entre autres vertus. Elle a également déclaré que « la situation dans laquelle se trouvent le monde et ses habitants aujourd’hui est le résultat d’un manque d’amour véritable et de cœur authentique ». Étant donné que « Dieu mesure notre vie à notre amour pour lui et pour notre prochain » (1 Corinthiens 13 : 13), elle a en outre interpellé la conscience des téléspectateurs : « Si nous n’aimons pas notre frère que nous voyons, comment pouvons-nous aimer Dieu que nous ne voyons pas ? ». La Prophétesse Yinka a donc exhorté les Chrétiens à toujours exercer leur foi en Dieu qui est omniscient, omniprésent et omnipotent.

La Puissance Qui Ne Connaît Pas De Barrières

Les sessions de prières interactives ont été une nouvelle occasion pour de nombreuses personnes dans le monde entier de faire l’expérience directe de la guérison, de la délivrance et du puissant pouvoir de salut au nom de Jésus Christ. Les ministres de Dieu ont prié non seulement pour les cas de la COVID-19 mais aussi pour d’autres formes d’affliction dans la vie des gens, comme les attaques spirituelles et les conditions physiques affligeantes qui provoquent la stagnation sociale et économique. Qu’il s’agisse de la COVID-19 ou d’autres problèmes, les gens ont réagi instantanément et de différentes manières à la présence du Saint-Esprit lorsqu’il est allé œuvrer sur leurs cas.

Alors que beaucoup vomissaient et ressentaient de la chaleur sur tout le corps, d’autres semblaient ébahis pendant la prière, réalisant finalement que leurs symptômes chroniques avaient disparu. Alors qu’ils donnaient leur témoignage instantané en espagnol, en anglais, en français, en portugais, en indonésien, en russe et dans d’autres langues, la joie sur leurs visages était clairement évidente. Il est important de noter que les ministres de Dieu n’ont pas seulement offert une prière de pardon aux bénéficiaires de la prière, mais leur ont également conseillé de maintenir leur salut en Jésus-Christ.   

Personnes atteintes de la COVID-19   

Parmi les symptômes de la COVID-19 qui ont disparu à l’issue de la session de prière, citons le mal de gorge ou la sécheresse de la gorge, le nez bouché, les maux de tête, les douleurs thoraciques, les douleurs dorsales, les maux d’estomac, le froid, la fièvre, l’essoufflement, la perte de sommeil, la perte de l’odorat et du goût, la transpiration excessive, la faiblesse du corps, les douleurs dans la colonne vertébrale, les douleurs articulaires et la toux.

Lors de la première session, la Prophétesse Yinka a prié pour Zimasa et sa femme, Nontando, en Afrique du Sud, ainsi que pour Joyce au Zimbabwe, et Bertrand et sa famille en Afrique du Sud. Zimasa a confié à propos de ce qu’il avait ressenti pendant la prière : « Je pouvais sentir la puissance de Jésus en moi et voir les symptômes de la COVID-19 disparaître ». Bertrand a affirmé après avoir bu une bouteille de jus de fruits pour confirmer qu’il avait retrouvé son sens du goût : « Quand le Fils de Dieu vous libère, vous êtes réellement libre ».

À la fin de la deuxième session, qui était dirigée par le Prophète Racine, Hana d’Indonésie a tapoté avec assurance sa poitrine dans le lit d’hôpital et a affirmé : « Il n’y a plus de coronavirus dans mon corps parce que j’ai été guérie par Jésus ! ». Les autres destinataires de la prière étaient Noleen et Lucas en Afrique du Sud et Luiza, institutrice de maternelle en Guyane française.

Lors de la troisième session, une famille salvadorienne vivant aux États-Unis a également fait l’expérience de la puissance de Dieu face à leurs symptômes de la COVID-19. Les membres de la famille étaient Santos (père), Mirtila (mère), Bryan et Javier (fils) et Glenda (fille). Les autres personnes présentes à la session étaient l’agent de santé Benedicte au Swaziland, Cecil et sa femme Boitumelo en Afrique du Sud, ainsi qu’Olasunkanmi, un jeune Nigérian vivant en Pologne. Tous les participants ont réagi avec vigueur aux prières offertes par la prophétesse Angela au puissant nom de Jésus-Christ.

La Prophétesse Anne a conduit la quatrième session, au cours de laquelle elle a prié pour Adriana et son mari, Jaime, tous deux Colombiens vivant en Espagne ; Maggie et son mari, Eric, ainsi que leur fille, Jessica, en Afrique du Sud ; Eddy avec sa femme et sa fille aux États-Unis ; et Wilhemine et son neveu, Vilho, en Namibie. Tous avaient des choses spécifiques à dire sur ce qui leur était arrivé pendant la prière. Par exemple, Jessica a dit que son ventre n’était plus ballonné et Maggie a passé son bras autour de son corps pour prouver la disparition d’un de ses propres symptômes de la COVID-19.

Lors de la cinquième session, le Prophète Chris a prié pour Alexis au Chili, ainsi que pour sa femme, Marjorie, et leurs trois enfants. Il a également prié pour Rethabile en Afrique du Sud, Jacqualine avec sa famille (sa fille Kelsey et son mari Papega) au Botsawana et Thsimangadzo avec son bébé en Afrique du Sud. En plus des symptômes de la COVID-19, ils ont également reçu la guérison pour d’autres problèmes tels que l’asthme, l’hypertension, la mauvaise santé de la prostate, les crampes menstruelles et le dérèglement utérin, etc.

Cas Généraux

La main de Dieu a également touché les gens pendant les sessions de prières pour les cas généraux. Ces cas concernaient des personnes de régions éloignées du monde telles que Hong Kong, la Zambie, les États-Unis, la Chine, le Kazakhstan, le Ghana, la Nouvelle-Zélande, le Suriname, la France, l’Indonésie, la Jamaïque, l’Ukraine, le Chili, l’Angola et le Nicaragua, parmi de nombreux autres pays.

À Hong Kong, le pasteur Lam a demandé la guérison de problèmes cardiaques, pulmonaires et cérébraux tandis que sa femme cherchait à guérir d’une constipation chronique due à un cancer latent. Gertrude, de Zambie, avait une fracture de la cheville et de multiples calculs biliaires qui lui avaient rendu la vie misérable, tandis que Willy, aux États-Unis, se plaignait de douleurs à la colonne vertébrale dues à une protrusion discale. Au Kenya, Betty a cherché à guérir de l’arthrose des genoux tandis que Kandeh, un Sierra-Léonais en Chine, a prié pour être guéri d’une raideur pelvienne. Il y avait aussi Hidat, un Erythréen vivant aux Etats-Unis qui souffrait d’asthme depuis 20 ans, ainsi que Sergey, un Kazakhstanais vivant en Corée du Sud qui avait été alité à cause d’une fracture de la hanche. Après avoir prié avec la Prophétesse Yinka, les gens ont témoigné de leur guérison l’un après l’autre. Emmanuel !

Le Prophète Racine a prié pour la famille kazakhe de Farida et Algerin pour les problèmes de dépression, de cauchemars et d’addiction au tabac. Il a également prié pour Mohammed au Ghana qui utilisait un corset lombaire à cause de la spondylose ; Joséphine en Nouvelle-Zélande qui a souffert d’un problème cardiaque pendant 29 ans ; Andres, un Cubain vivant au Suriname qui était dépendant de la drogue depuis trois ans ; Marie en France qui souffrait d’arthrose et de sciatique depuis 2014 ; Hot en Indonésie qui était suicidaire parce qu’il souffrait d’une affection pulmonaire entraînant de graves difficultés respiratoires ; Layanda en Jamaïque qui avait des problèmes de thyroïde ; Pally en Inde qui avait une sinusite, des problèmes de gorge et de dos ainsi que l’esprit de luxure ; et Nataliya en Ukraine qui avait une dystrophie musculaire.

Le Prophète Chris a prié pour des personnes et des familles au Chili, à Hong Kong, au Mexique, en Angola, en Afrique du Sud, en Italie et au Nicaragua. Herma, une Colombienne, souffrait de scoliose, d’hypertension et de douleurs sévères aux hanches, tandis que son mari, Gabriel, était diabétique et souffrait de douleurs corporelles. Reymundo, au Mexique, était accro à l’alcool et souffrait de douleurs à l’estomac, au dos et aux genoux, tandis que Hongkonger Wan Tim était gravement constipé. Irène, une Ivoirienne basée en Italie, souffrait de spondylose lombaire tandis qu’Augusto, professeur d’université en Angola, était confronté à un bégaiement prononcé.

Il y avait aussi le jeune Kgopotso en Afrique du Sud, qui ne pouvait pas marcher sans une attelle et des béquilles, ainsi que son compatriote Douglas avec sa femme et sa fille, qui avait des problèmes tels que la pneumonie, la bronchite, le diabète et l’hypertension. Au Nicaragua, Martha a fait état de problèmes aux reins et au cœur.

La Prophétesse Anne a prié pour les cas généraux suivants :

Ana en Moldavie – douleurs au dos et aux jambes dues à une hernie discale

Conrrado au Mexique – Pneumonie sévère due à des poumons contractés

Jose, Joel et Sury au Mexique – douleurs thoraciques, pulmonaires et abdominales (Joel), problèmes de prostate (Jose) et restauration de la famille (Sury)

Carmen au Mexique – hémorroïdes causant des douleurs dorsales et des maux de tête

Elis, Gonzalo et Uriel au Mexique – pneumonie (mère – Elis), pneumonie et douleurs dorsales (père – Gonzalo) et douleurs dorsales ainsi que difficultés à respirer (fils – Uriel)

Barbara au Mexique – pneumonie, douleurs osseuses, vomissements et toux

Evelyn, une Dominicaine aux Pays-Bas – problème de colonne vertébrale depuis 10 ans

Veronica en Afrique du Sud – spondylose lombaire et prolapsus discal multiple.

La Prophétesse Angela a prié pour les cas généraux suivants :

Rowena et les enfants en Corée du Sud – dépression, faiblesse corporelle et allergies

Ella au Taijikistan – problèmes de dents et de gencives

Jeanne, une Togoleses au Maroc – difficulté à digérer les aliments, douleurs au cou, hémorragies causées par des tas, douleurs à l’estomac dues à l’helicobacter pylori

Francis au Ghana – spondylose lombaire

Jane, une Sri Lankaise en France – problèmes de doigts, de jambes et de dents

Daniel et Julia en France – apnée du sommeil (Daniel) et objet en mouvement dans la tête (Julia)

Fanny et Miguel au Mexique – 13 ans de stérilité, ainsi que des attaques diaboliques : maux de tête, engourdissement du côté droit et vertiges (femme – Fany), douleurs aigues à l’aine et sciatique (Miguel)

Manuel – lumbago et sciatique de 13 ans, et hémorroïdes de plus de 20 ans

Ema et Oscar, Estoniens au Royaume-Uni – stérilité, sinusite et problèmes conjugaux.

Pour la gloire de Dieu, tous les cas ont reçu une attention divine au nom puissant de Jésus-Christ. 

Un Message Sur L’Amour Et Le Partenariat

En accord avec l’affirmation de la Prophétesse Yinka lors de son prêche, le Prophète Racine a commencé son message de partenariat en déclarant : « Nous vivons dans un monde troublé parce que nous n’avons pas su appliquer la solution fondamentale : l’amour ». C’est pourquoi, dans le cadre des efforts visant à rendre le monde meilleur pour tous, Racine a conseillé aux téléspectateurs d’être les gardiens les uns des autres en apportant du secours, de l’aide ou de l’assistance à ceux qui sont dans le besoin – même en donnant au-delà de nos capacités naturelles. Les personnes aimantes, a-t-il dit, ne sont jamais indifférentes au sort des autres et activent toujours leurs yeux spirituels pour voir ceux qui sont dans le besoin.

Ainsi, Racine a ajouté : « Nous devrions apprendre à écouter notre conscience ; nous devrions apprendre à écouter notre cœur. Quand nous le ferons, notre vie changera. Notre philosophie, notre pensée, nos idées, notre centre d’intérêt changeront immédiatement ». De plus, il a cité Matthieu 6 : 33 et a précisé, « Quand vous vous souciez des plus démunis, vous vous souciez de Dieu ». Il a exhorté les téléspectateurs à se constituer des vases honorables dans la vigne de Dieu et au-delà, pas nécessairement en termes d’argent uniquement, a conclu Racine : « Un temps pour donner est un temps pour rendre visite aux personnes âgées, aux veuves, aux veufs, aux orphelins, aux plus défavorisés de la société et aux handicapés physiques, même s’ils ne partagent pas la même foi que vous ».