­­ LES ERREURS SONT CORRIGIBLES - The Synagogue, Church Of All Nations - SCOAN - Prophet T.B. Joshua (General Overseer)

­­ LES ERREURS SONT CORRIGIBLES

Au début du Programme du Dimanche de la SCOAN, les téléspectateurs ont eu droit à une vue à vol d’oiseau saisissante sur un terrain rocheux entouré d’une verdure vierge. Lorsque la caméra est descendue de ses hauteurs vertigineuses, le Prophète T.B. Joshua se tenait là, priant sous la conduite de l’Esprit de Dieu. Après avoir passé de nombreux jours en retraite à chercher la face de Dieu, le Prophète T.B. Joshua est revenu de la Montagne de la Prière pour partager avec les téléspectateurs le message spécial qu’il avait reçu lors d’une intervention très attendue sur les Sessions de Prières Interactives – La Distance N’Est Pas Une Barrière, animées pour la première fois par le Prophète T.B. Joshua lui-même.

Le Prophète T.B. Joshua a reconnu pour la première fois qu’il s’était passé pas mal de temps depuis sa dernière apparition. Il a expliqué aux téléspectateurs : « J’ai pris un temps de repos. Le temps de repos est le temps pour recevoir de Dieu. Le temps de travail est le temps de donner ce que nous recevons de Dieu ». 

L’homme de Dieu a commencé le message par une prière. « Nourris-nous, Seigneur, de Ta Parole pour que nous puissions Te connaître. Ta Parole est la vérité. Ta Parole est lumière. Au nom de Jésus-Christ. Amen. ». Dans un message intitulé : « Les erreurs sont corrigibles », il a commencé par lire les dix premiers versets de 2 Corinthiens 12, le verset 10 étant le texte de référence. Il a lu ce qui suit : « et il m’a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ ; car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort. ». Il a également cité Proverbes 24 : 16, Nombres 13 : 31-33, Josué 1 : 5-9, Colossiens 1 : 15-21 et Psaume 119 : 67. 

Le Prophète T.B. Joshua a décrit une erreur comme un acte ou un jugement erroné, dans lequel tout le monde a été concerné à un moment ou à un autre. Il a observé que l’erreur n’est pas tant le problème en soi mais plutôt la manière dont elle est traitée. Faisant référence aux problèmes omniprésents de la pauvreté, de la maladie et de l’oppression des faibles, qui conduisent à la panique et à l’incertitude partout, le serviteur de Dieu a affirmé que personne n’est au-dessus des erreurs et que l’on ne peut pas vivre une vie convenable sans commettre d’erreurs. Il a donc conseillé aux Chrétiens de courir vers Dieu chaque fois qu’ils font des erreurs au lieu de Le fuir. Selon ses propres termes : « Si vous devez atteindre votre but, il doit y avoir un temps pour pleurer, un temps pour se lamenter, un temps pour se plaindre et un temps pour être heureux », tout en ajoutant que les erreurs rendent la vie chrétienne plus intéressante et plus précieuse, et qu’elles nous rapprochent de Dieu. 

Se référant à Nombres 13  :31-33 et à Josué 1 : 5-9, le Prophète T.B. Joshua a mis en garde les téléspectateurs contre l’écoute de la voix intérieure négative qui se plaît toujours à exhorter les gens à aller à l’encontre de la volonté de Dieu : « Notre plus grand ennemi n’est pas les défis auxquels nous sommes confrontés, mais la petite voix intérieure qui nous pousse à dire : ‘Tu peux faire ceci, tu peux faire cela et t’en sortir’ ». Notant que « certains d’entre nous sont en train de commettre une erreur à haut risque en ce moment-même », l’homme de Dieu a conseillé aux téléspectateurs de construire une relation personnelle avec Jésus-Christ, qui seul a la capacité de nous faire traverser cette épreuve : « Lorsque nous nous connectons à Jésus de manière authentique par le biais d’une relation personnelle, il nous guidera dans tout ce que nous faisons ». 

Sur la prédominance des défis dans la vie quotidienne, le Prophète T.B. Joshua a dit : « Nous menons tous des batailles similaires mais elles sont juste camouflées différemment ». Il a alors conclu en soulignant la nécessité de dépendre de Jésus pour faire face aux erreurs et autres problèmes de la vie, car « lorsque nous comptons sur la force qui vient de Jésus, il ne permettra pas à l’ennemi de notre âme de nous donner plus que ce que nous pouvons supporter ». 

Alors qu’il se préparait à prier pour les téléspectateurs, le Prophète T.B. Joshua a chanté que la prière était la clé maîtresse avec laquelle Jésus a commencé et a terminé son ministère terrestre. Il a ensuite prié : « Seigneur Jésus, par la puissance de ton Esprit Saint, rends-nous parfaits, au nom de Jésus-Christ ». Il a poursuivi : « Nous venons avec notre vide afin d’être remplis. Nous venons avec notre faiblesse pour recevoir Ta force. Nous venons avec les ténèbres, cherchant Ta lumière. Il n’y a aucune maladie, aucune pathologie que Jésus ne puisse guérir. Il n’y a aucun fardeau que Jésus ne puisse porter. Que tout vêtement de maladie, tout vêtement d’affliction – soit enlevé, au nom de Jésus ! ». Il a ensuite prié contre toutes les autres formes d’affliction dans la vie des enfants de Dieu, y compris la COVID-19, tout en ponctuant ses prières par des chants affirmant la toute-puissance de Dieu. Il a conclu : « Que le vêtement de la faveur enveloppe votre vie, au nom de Jésus-Christ ! ».

Par la suite, le Prophète T.B. Joshua s’est déplacé vers les écrans où l’on pouvait voir six salles remplies de patients atteints de la COVID-19 dans un centre d’isolement de la nation centre-américaine, le Honduras. La coordination du centre d’isolement était assurée par Ariel, qui était vêtue d’un équipement de protection. Un des patients du centre, Kévin, a expliqué qu’il souffrait d’une pneumonie à cause de la COVID-19. « Je demande à Dieu de me guérir », a déclaré Kévin. Une autre patiente, Aracely, était allongée sur le dos et parvenait à respirer à l’aide d’un masque à oxygène, ses poumons ayant été gravement atteints. « Mon attente est de recevoir ma guérison », a-t-elle confié.

« Il y a de la puissance dans le Sang », chantait le Prophète T.B. Joshua, alors qu’il se préparait à activer la puissance de Dieu à des milliers de kilomètres de distance. Il a ensuite offert une prière de pardon aux patients, les exhortant à faire de leur cœur le point de contact pour le Saint-Esprit. « Père, pardonne-leur, au nom de Jésus ! » a-t-il prié. L’homme de Dieu a continué : « Par la puissance du Saint-Esprit, par la puissance du Saint-Esprit, que cette maladie, que cette COVID-19 – soit expulsée ! » Alors que la prière s’intensifiait, les patients ont commencé à réagir physiquement, certains d’entre eux vomissant et urinant les substances toxiques présentes dans leur organisme. Il a ensuite prié : « Je purge vos organes. Je purge votre organisme, au nom de Jésus ! ». Il a ensuite déclaré aux patients : « Vous êtes libres ! ».

Aussitôt, les patients ont repris des forces et ont commencé à faire des choses qu’ils n’avaient pas pu faire auparavant. Aracely a dit qu’elle était maintenant assise sur son lit et qu’elle n’utilisait plus son masque à oxygène : « J’ai senti la puissance de Dieu qui guérit et délivre. J’ai senti mes poumons se remplir d’air. Je suis heureuse et je donne toute la gloire à Jésus-Christ ». Elle a ensuite conseillé aux gens de croire en la puissance de Dieu. Un homme âgé était tellement ravi de son état de santé qu’il s’est mis à faire des exercices d’étirement. Sa respiration était revenue à la normale. « Merci, Jésus-Christ ! Je T’adore aujourd’hui ! Tu es le ciel et la terre », alors même qu’il se dirigeait vers les toilettes pour vider ses intestins après plusieurs jours d’incapacité : « J’ai perdu beaucoup de substances toxiques – c’était la puissance de la prière ! » a-t-il dit.

Encore sous le choc des effets surnaturels de la prière, une femme a fait le point sur son expérience : « J’ai vu une lumière blanche qui m’a éclairée et m’a demandé d’enlever mon masque à oxygène. Je ne m’étouffe plus. Maintenant, je me sens bien ». Elle s’est levée et a glorifié le nom de Dieu, en levant les mains en l’air. Un autre homme âgé, Francisco, a dit : « Quand je priais, je me sentais nauséeux et j’ai vomi. Maintenant, je suis guéri ». Il a poursuivi : « Pendant la prière, j’ai ressenti une telle chaleur sur tout le corps que même le médecin a dû m’apporter un ventilateur. Merci, mon Dieu ! Je suis délivré ! ».

Toujours à propos des expériences de la prière, un autre patient âgé à lui aussi relaté son cas : « Avant la prière, je sentais une pression dans ma poitrine. J’avais des douleurs et une tension dans la poitrine. Mais après la prière, je suis si heureux et comblé ». Déclarant qu’il était maintenant rempli de paix, l’homme a exhorté les gens à avoir confiance en Dieu. Hermelindo a également parlé de sa propre expérience. Il a dit qu’il était tombé sous la puissance du Saint-Esprit et qu’il ne ressentait plus la douleur et le mal de gorge qu’il avait auparavant. Des témoignages similaires ont été donnés par trois autres patients âgés de sexe masculin qui ont fait l’expérience de la puissance de guérison et de délivrance de Dieu. « Nos corps ont été purifiés », a résumé Angel au nom de tous les patients.

Le trio de coordinateurs des centres d’isolement – Ariel, David et Francisco – a remercié Dieu d’avoir utilisé le Prophète T.B. Joshua pour apporter la guérison, la délivrance et le salut aux Honduriens. En conclusion, il est utile de citer les paroles du Prophète T.B. Joshua sur la foi et la médecine : « Les comprimés, les médicaments que le médecin vous a donnés – si vous ne croyez pas en Dieu avec la médecine, vous ne pouvez pas croire en Dieu sans la médecine. ».

Comme le Prophète T.B. Joshua l’a initialement mentionné, « c’est une période difficile où chaque jour est rempli d’incertitudes – les vicissitudes de la vie ». Alors que le monde lutte contre la COVID-19, le virus mortel qui semble incurable, les événements observés chaque semaine sur Emmanuel TV démontrent qu’il existe un remède dans le Sang de Jésus-Christ.

Quelle bonne, rafraîchissante et excellente nouvelle pour les nations du monde entier. N’endurcissons pas nos cœurs, mais ouvrons-les plutôt et soumettons-nous humblement à la main puissante de Dieu et prions, car Dieu promet dans sa Parole qu’il restaurera nos terres (2 Chroniques 7 : 14). Que le Seigneur bénisse sa Parole au milieu de nos cœurs. Amen.