Y A-T-IL QUELQUE CHOSE DE TROP COMPLIQUÉE POUR LE SEIGNEUR ?

Prouvant une fois de plus que la distance n’est pas une barrière à la puissance de guérison, de délivrance et de salut du Seigneur Jésus-Christ, la Chorale de la SCOAN a invoqué la présence du Saint-Esprit lors du programme du Dimanche en Direct depuis les Studios Emmanuel TV à Lagos, au Nigéria. Ils ont commencé par le chant supplicatif : 

« Localise-Moi Seigneur Dans Ta Miséricorde », une chanson composée par le Prophète T.B. Joshua pour honorer Dieu qui se manifeste toujours dans la vie de Ses enfants. 

« Ne m’abandonne pas quand Tu guéris / Ne m’abandonne pas quand Tu délivres », c’est ainsi que soupirent les voix de l’âme. Sur une note de gratitude supplémentaire, les choristes ont déclaré que « Rien De Plus Ne Peut Me Rendre Heureux » et « La Joie Est Un Fruit De La Foi ». 

Pour introduire les Sessions de Prières Interactives de la journée « La Distance N’est Pas Une Barrière », la Prophétesse Angela a donné un bref message intitulé 

« Y A-T-IL QUELQUE CHOSE DE TROP DIFFICILE POUR LE SEIGNEUR ? ». Elle a brièvement relaté l’expérience d’une téléspectatrice qui avait bloqué la ligne de prière d’Emmanuel TV peu après avoir reçu une prière relative à son infection à la COVID-19. Selon la téléspectatrice, elle avait craint d’avoir affaire à des fraudeurs. Cependant, une fois qu’elle a réalisé que ses symptômes avaient en fait disparu, elle a débloqué le numéro et a partagé son témoignage pour louer le nom de Dieu. À cela, Angela a répondu : « Cela nous révèle que le témoignage de La Synagogue, Église De Toutes Les Nations est le résultat du nom de Jésus. ». 

Dans son message, Angela s’est basée sur le Psaume 139, versets 1-4 et 7-8 pour souligner l’omniprésence de Dieu ainsi que sur Matthieu 8 pour illustrer ce qu’un croyant peut accomplir en manifestant une foi inébranlable en Dieu, étant donné la façon dont Jésus a guéri le serviteur du centurion à distance. À ce titre, elle a conseillé aux Chrétiens d’approcher Dieu dans une attitude de repentance, de soumission et de pardon envers leur prochain. « Deux péchés ne mènent pas à la justice », a précisé Angela, et « le pardon n’est pas basé sur l’ampleur du péché mais sur l’ampleur de l’amour de celui qui pardonne ». Alors qu’elle se préparait à prier pour les téléspectateurs, elle a dit : « En ce moment, libérez votre cœur et venez dans un lieu de repentance. »   

Temps forts des Sessions de Prière

Alors que les sessions de prières interactives se poursuivent, la présence de Dieu continue de briller. Dimanche, les ministres de Dieu de la SCOAN ont prié avec des individus et des familles de plus de 30 pays différents à travers les continents, incluant les pays suivants : Fidji, îles Féroé, Mexique, Guatemala, Samoa américaines, Canada, Indonésie, Malaisie, Afrique du Sud, Ghana, Zambie, Australie, Pérou, Kenya, Nicaragua, Costa Rica, Brésil, Belgique, Roumanie, Namibie, Chili, Suède, France, États-Unis, Colombie, Malawi, Japon, Corée du Sud, Philippines et Allemagne. Il y a eu des manifestations instantanées de la puissance de Dieu, car les gens ont reçu la guérison, la délivrance et le salut au nom puissant de Jésus-Christ. Les sessions de prière ont provoqué diverses réactions physiques à la puissance du Saint-Esprit, beaucoup tombant à genoux et vomissant des substances toxiques, tandis que d’autres tombaient par terre de manière incontrôlée, les esprits contraires quittant leur corps.  .

En plus de la guérison de celles et ceux atteints de la COVID-19, source d’anxiété pour le monde ces derniers mois, plusieurs personnes ayant reçu la prière ont été libérées de maladies de longue durée telles que l’asthme, l’apnée du sommeil et d’autres troubles physiologiques. Avant et après la prière, les ministres de Dieu ont veillé à souligner la place du pardon, de la foi et de la vie pieuse pour chacun. Pour la gloire de Dieu, tous ces cas sont brièvement mis en évidence dans cet article. 

Session 1

Lors de la première session, la Prophétesse Angela a prié pour Carlos de Colombie, 

qui présentait des symptômes de la COVID-19 et des problèmes de fertilité, n’ayant pas pu avoir d’enfant malgré tous les efforts médicaux. Pendant la prière, l’Esprit de Dieu a œuvré à travers lui et il a fait disparaître tous ses symptômes. Angela a également prié pour le couple Sabrina et Andrea Luis, qui a appelé du Brésil. Ils étaient atteints de la COVID-19 et au bord du divorce. 

Leurs enfants ont également reçu la prière relative aux signes de coronavirus tels que les maux de tête, les douleurs corporelles et la diarrhée. Pendant la session, Sipokazi originaire de 

L’Afrique du Sud a vomi des substances toxiques, expulsant ainsi toutes les traces de la COVID-19 de son organisme. Enfin, Jeffrey, ainsi que sa femme Lucy et 

leur fille Lesego, a également vomi des substances toxiques de la COVID-19. Ils ont également appelé depuis l’Afrique du Sud. 

Session 2

Le Prophète Racine a pris la relève lors de la deuxième session. Il a prié pour Christian du Pérou, 

qui avait reçu son troisième résultat positif à la COVID-19 le 18 juillet 2020. Christian est tombé sous la puissance du Saint-Esprit et a vomi le poison qui était dans son organisme. Pour Elizabeth d’Afrique du Sud, une infirmière qui avait contracté la COVID-19 au cours de son travail, il y a eu beaucoup de cris et 

il s’est effondré par terre quand le Maître Guérisseur s’est mis à œuvrer sur ses organes. Edward du Kenya a également reçu la prière. 

Tous ses symptômes de la COVID-19 ont disparu après la session. Enfin, il y avait Jean, ainsi que sa femme et sa petite fille. 

Jean, un congolais atteint du coronavirus et vivant au Canada, a vomi le poison qui était dans son système. Sa femme a également bénéficié de sa propre guérison de la maladie. 

Session 3

Lors de la troisième session, la Prophétesse Anne a prié pour Marie, basée en Belgique, ainsi que pour ses cinq enfants et son frère, qui présentaient tous les symptômes de la COVID-19. 

Après la prière, des signes de soulagement étaient visibles sur leurs visages. Elle a également prié pour Samuel d’Afrique du Sud, ainsi que pour Brenda, 

sa femme camerounaise, qui avait développé les symptômes de la COVID-19 en s’occupant de lui. Le couple a vomi les substances toxiques se trouvant dans leur organisme. Eva de Suède a également reçu sa guérison de la COVID-19. 

Pour la première fois depuis qu’elle est confinée à la maison ces deux derniers mois, Eva a pu à nouveau goûter et sentir. 

Session 4

Lorsque le Prophète Chris a fini d’invoquer le puissant nom de Jésus-Christ pour ceux qui avaient appelé depuis trois continents, il était clair une fois de plus que la puissance de Dieu ne connaît pas de frontières.  .

Tsepiso s’était connecté depuis l’Afrique du Sud, accompagné de sa femme médecin Phola et de leurs trois enfants ainsi que de la gardienne de maison. Tsepiso a vomi tous les vestiges de la COVID-19 se trouvant dans son organisme. Ensuite, il s’est servi un peu de jus de fruit pour le goûter. « J’ai ressenti de la chaleur pendant la prière », se souvient-il. Il serrait intensément sa fille dans ses bras, 

Les Teclaire appelant de France n’ont pas pu cacher leur enthousiasme après qu’elles aient toutes deux reçu la prière pour les symptômes du coronavirus. Avant la prière, l’une des deux avait montré ses résultats de radiographie montrant ses tissus pulmonaires déchirés. 

Dans son propre cas, Romel, de Honduras, avait la COVID-19 et un kyste dans le foie. Après la prière, il a cessé d’avoir des palpitations cardiaques et des vibrations corporelles. Quant à Elizabeth, originaire d’Afrique du Sud, elle s’est connectée à cause de ses symptômes de la COVID-19

Pendant la prière, elle n’arrêtait pas de tousser et de trembler de partout. Tous les bénéficiaires de la prière ont remercié Dieu de les avoir guéris. 

 Session 5

Lors de la cinquième session, la Prophétesse Yinka a prié pour Julie, une Camerounaise vivant aux États-Unis. 

Julie présentait des symptômes de la COVID-19 tels qu’une tension thoracique, des douleurs dorsales, des palpitations et un blocage du mucus. Pendant que la prière se poursuivait, Julie se balançait sur ses pieds et a fini par vomir le poison qui était dans son système. Kenny, de Colombie, avait également les symptômes de la COVID-19 et a vomi pendant la prière. 

Pour montrer qu’elle avait retrouvé ses sens du goût et de l’odorat, elle a pris une mandarine et a bu un peu de jus de carotte. 

Raphael, du Malawi, a également vomi toutes les traces de la COVID-19 de son système. De même, Matthew d’Afrique du Sud a reçu sa guérison parfaite de la COVID-19. 

Il s’était isolé à la maison après un séjour de deux semaines en soins intensifs. Il n’avait plus besoin de sa machine à oxygène, a-t-il déclaré : « Merci, Jésus, de m’avoir guéri ! ». 

Session 6

Lors de la sixième session, la Prophétesse Angela a prié pour les personnes qui s’étaient connectées depuis la Belgique, le Chili, l’Allemagne, le Pérou et les Philippines. Pendant 16 ans, Angèle de Belgique a souffert de douleurs lombaires dues à l’arthrite du dos ; 

Elle souffrait également d’hypertension. Sa fille Leila, âgée de sept ans, souffrait régulièrement de crises de bronchite. « Je voudrais que Dieu m’enlève ma bronchite », a demandé Leila. Et Dieu a accédé à sa demande. Après la prière, Angele se débarrassa de son corset lombaire et exerça son corps. 

La Prophétesse Angela a également prié pour Marie, une Vénézuélienne vivant au Chili qui avait l’esprit de dépression ; Sandra, une Colombienne vivant au Chili qui avait l’esprit de luxure, de tristesse et de fierté ; et Angela, une Colombienne vivant au Chili qui était troublée par des pensées suicidaires et manquait d’affection profonde pour ses enfants. 

La yesenia du Pérou avait une scoliose et une hernie discale. Elle avait toujours des contractions musculaires qui provoquaient des raideurs dans le cou et les épaules, en plus d’une inflammation chronique de la gorge, d’une incontinence urinaire, d’une myopie et d’un astigmatisme. Après la prière, elle a retiré son collier cervical et s’est réjouie de sa guérison. 

Depuis les Philippines, Shyrell a appelé pour un problème cervical de douleurs au cou, aux épaules, au dos, aux bras et aux doigts. 

Pendant quatre ans, elle a supporté la douleur plutôt que de subir une opération risquée. La mère de Shyrell avait un ulcère à l’estomac ainsi que des douleurs au dos et aux genoux, tandis que son frère avait un problème de dépendance à l’alcool et au tabac ainsi que des douleurs aux genoux dues à un accident. La nièce de Shyrell avait une irritation de la gorge, une toux sèche et une perte d’appétit. Pendant la prière, a déclaré Shyrell, elle avait senti son cœur battre rapidement et une sensation électrique lui traverser les mains. 

Session 7

Le Prophète Chris a pris en charge la septième session, où il a prié d’une part pour Yongo, un Sud-Soudanais vivant en Australie qui souffrait de douleurs aux genoux et aux hanches depuis son accident de vélo en 1999 ; et d’autre pour Mirleydis de Colombie qui avait une vision floue, une perte de mémoire et des douleurs aux genoux. 

Elle faisait également des cauchemars et se rongeait les ongles. Virginia, une Philippine vivant au Japon, a également participé à la session et cherchait la délivrance pour sa famille, 

surtout pour son troisième enfant qui ne voulait pas aller à l’école en raison de sa dépendance à Internet. Après la prière, elle a réclamé la liberté pour ses enfants. « Je me sens très légère ; mon mal de dos a disparu », a-t-elle témoigné. Le Prophète Chris a également prié pour Yeon de Corée du Sud qui avait des difficultés à marcher en raison d’une arthrite dégénérative des genoux, 

ainsi que des problèmes d’hémorroïdes et de dépression. Bien qu’elle se soit couchée sur le dos pendant la prière, elle a reçu la force d’enlever ses genouillères, de descendre du lit et de marcher dans sa chambre. Enfin, Nomazuko, d’Afrique du Sud, a reçu une guérison pour sa douleur au pied droit. 

Elle a ensuite monté les escaliers sans douleur et s’est promenée dans les locaux, après avoir enlevé sa botte orthopédique. 

Session 8

La Prophétesse Anne a prié pour Dicky et Hanna d’Indonésie. 

En raison d’une gastrite, l’estomac de Dicky a toujours été une source de malaise. Il craignait aussi de tomber malade d’un cancer ou de mourir d’une crise cardiaque. De plus, il avait un faible nombre de spermatozoïdes. De son côté, Hanna avait un problème au niveau du foie et ses ovaires n’étaient pas assez volumineux. Les sept années de mariage du couple n’avaient produit aucun enfant. Pendant la prière, le visage de Dicky se crispait d’inconfort et il tapait vivement sur son ventre, son corps se contorsionnant au sol. Il a ensuite vomi le poison se trouvant dans son système, après quoi il a confirmé sa guérison. Marc de France a également reçu la prière pour son problème d’apnée du sommeil depuis son enfance.  .

Après la prière, il a pris une profonde respiration de guérison. Il y avait aussi Flora de Malaisie qui avait un caillou dans la vessie, 

un kyste du foie, l’hépatite B, l’hypertension et l’insomnie, ainsi que Harun, 

un Sud-Soudanais vivant aux Samoa américaines qui avait des douleurs aux jambes et une sensation de brûlure à l’estomac pendant 15 ans. 

Session 9

La Prophétesse Yinka a prié pour Cynthia du Ghana qui avait des difficultés à marcher 

et utilisait une botte orthopédique et une canne ; pour Kirstin originaire  

des îles Féroé, elle souffrait d’une insuffisance d’enzymes pancréatiques et avait fait cinq fausses couches ; pour Luis du Costa Rica qui avait l’esprit d’homme 

et la dépendance à la pornographie ; pour Thomas de Fidji qui avait l’esprit d’homme 

et la dépendance à la marijuana, à la cigarette et à l’alcool ; et pour Alfredo appelant depuis 

Le Mexique – il avait un manque d’oxygène et se fatiguait facilement en marchant ou en parlant. 

Session 10

Le Prophète Chris a également prié pour Karla du Honduras, un chirurgien-dentiste qui avait une hernie discale cervicale, des migraines et un problème de colonne vertébrale pendant 20 ans,  ,

ainsi qu’un problème au cou pendant 10 ans. Elle utilisait un collier cervical, une attelle de bras, un corset lombaire et un coussin spécial pour le soutien sacral. Après la prière, elle a retiré tous les supports, en disant « J’ai senti quelque chose d’étrange en moi, je ne peux pas l’expliquer. ». Elle marchait et dansait dans la pièce pour montrer sa parfaite guérison. Il a également prié pour Agnes de Zambie qui avait 

la polyarthrite rhumatoïde depuis 2009 ; pour Joseph, un Sud-Soudanais vivant en Australie qui souffrait d’asthme chronique et ne pouvait pas se socialiser en raison de son état. 

Pendant la prière, il respirait péniblement et se tordait le ventre avant de tomber par terre, se tortillant et se balançant comme s’il avait mal. Il a également vomi. « J’avais l’impression que quelque chose sortait de mes tripes. J’avais l’impression que quelque chose me touchait durement le dos », a-t-il dit à Chris. Enfin, Chris a prié pour Jimena, Breida et Rosa du Pérou. 

Jimena souffrait d’essoufflement, de douleurs thoraciques et de reflux acide dus à une pharyngite. Breida avait des allergies provoquant des difficultés respiratoires et des douleurs thoraciques. Rosa avait de l’asthme et de l’herpès à la poitrine à cause du stress. Tous ces problèmes se sont inclinés devant la puissance du Sang de Jésus-Christ.  .

Session 11

Lors de la dernière session, le Prophète Racine a prié pour Charmain de Namibie qui avait le problème intestinal causé par une hernie hiatale.   

« Mes mains tremblaient et j’ai ressenti de la chaleur dans mon corps », a-t-elle dit en parlant de ce qu’elle avait ressenti pendant la prière. Racine a également prié pour Larisa de Roumanie qui souffrait de crises de panique et de dépression. 

Larisa avait également des problèmes de vue, qui résultaient des effets secondaires de ses médicaments, ainsi que des infections urinaires constantes. « J’ai envie de pleurer de bonheur. Mon corps tremblait et je ne pouvais pas le contrôler », a-t-elle dit à propos de la prière. « Je sens de la chaleur dans mes mains. Je sens beaucoup de paix en moi », a-t-elle ajouté. Andres et Viviana, un couple colombien vivant au Chili, ont également reçu la prière. 

Andres avait des problèmes de luxure, d’orgueil, de colère et des problèmes conjugaux, en plus de ses rêves érotiques. Viviana avait fait deux fausses couches et les médecins lui avaient dit qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfants. À 17 ans, une sorcière aurait fermé son utérus. Elle avait également des problèmes de luxure et de rêves d’infidélité, en plus d’une dépendance à la pornographie et à la masturbation. Pendant la prière, le couple est tombé par terre et a déclaré plus tard qu’une force les avait submergés.   

Le Prophète Racine a également prié pour Magaly du Guatemala qui souffrait d’une hernie discale lombaire, d’une élongation musculaire due à une fuite de liquide du genou et d’une déchirure de l’aine. 

Après la prière, elle a enlevé son corset lombaire et son appareil orthopédique, se déplaçant et marchant sans douleur. « Merci, Jésus ! Je suis libre par la puissance de Jésus », s’est-elle exclamée. Enfin, Nathaniel du Ghana, un chercheur spécialisé dans le domaine de la santé 

né avec une drépanocytose, a également été guéri d’une douleur à la hanche. « Pendant la prière, mon corps vibrait comme s’il y avait eu un choc électrique. Maintenant, je vais bien », dit-il en exerçant ses hanches et ses membres en faisant quelques flexions. 

À la lumière de ces preuves accablantes, il vaut la peine de se reposer la question : Y a-t-il quelque chose de trop difficile pour le Seigneur ? Absolument rien ! 

Message pour les partenaires

Le Prophète Racine a commencé son message pour les partenaires par un sage dicton : « Lorsque nous sommes placés sur un cheval, nous devrions toujours nous souvenir de ceux qui n’ont même pas la chance de monter sur un âne. ». Il a ensuite poursuivi : « Les privilégiés doivent se souvenir des moins privilégiés, car c’est un privilège rare que d’être en mesure de donner. ». Après avoir prononcé ces paroles qui éveillent la conscience, Racine a lu l’extrait de Jacques 1 : 17, le passage sur tout don – bon et parfait – venant de Dieu, qui ne change pas comme les ombres mouvantes. Sur cette note, il a exhorté les téléspectateurs à prendre conscience qu’ils sont toujours en mesure d’offrir de l’aide aux autres, aussi petite soit-elle. Racine a déclaré : « Quel que soit votre don, c’est ce que le Seigneur utilisera pour bénir les autres à travers vous. Aussi petit soit-il, vous pouvez toujours partager votre don avec d’autres personnes dans le besoin. Les forts doivent renforcer les faibles avec toute leur force. ». 

Le message de Racine n’aurait pas pu arriver à un meilleur moment, les moyens de subsistance de millions de personnes dans le monde entier ayant été perdus à cause du confinement mondial dû à la COVID-19. Il n’y a pas de meilleur moment que celui-ci, a rappelé Racine aux téléspectateurs, pour aider à réduire la douleur des autres. Il s’est ensuite fait l’écho du cri incessant du Prophète T.B. Joshua : « Quand la douleur des autres devient votre douleur, quand vous ressentez ce que les autres ressentent, quand la blessure des autres devient votre blessure, quand le cri ou la joie des autres devient la vôtre – alors seulement vous commencerez à avoir du succès dans votre vie ».