LA PUISSANCE DE DIEU EST SI RÉELLE, AUTHENTIQUE ET ÉNERGIQUE

La Chorale d’Emmanuel TV a commencé la transmission en Direct du Service du Dimanche sur une nouvelle note d’allégeance au Dieu Tout-Puissant. Avec la chanson « Not Mine The Choice (Non Pas Mon Choix) », composée par T.B. Joshua, ils ont annoncé la nécessité pour les Chrétiens de laisser Dieu faire Sa volonté dans tous les domaines. « Dans les choses grandes et petites », ils ont chanté « Sois mon guide, ma force, ma sagesse, mon tout ». D’autres interprétations édifiantes de la foi furent « My Helper (Mon Aide) », « Holy Spirit Breathe In Me (Saint-Esprit Souffle en Moi) » et « Life Is Uncertain (La Vie Est Incertaine) ». Ce fut un moment d’émotions lorsqu’une interprétation émouvante d’une chanson de louange en espagnole, « Digno (Digne) », nous rappela que seul Jésus est digne de notre louange.

La Prophétesse Yinka donna un court sermon sur la nécessité d’adorer Dieu en esprit et en vérité, en reprenant le texte de référence de Jean 4 : 24, l’Écriture attire l’attention sur l’essence de l’Esprit de Dieu. Yinka a décrit Dieu comme « infini, incorporel, invisible et incorruptible », raison pour laquelle Il est parfait et donc digne d’une dépendance humaine totale. Yinka a ajouté : « La puissance de Dieu est si réelle, si forte et si authentique qu’elle ne peut être limitée par l’espace, le temps ou les circonstances ». Ainsi, elle donna le ton à la nouvelle série de sessions de prières interactives « La distance n’est pas une barrière » sous la direction du Saint-Esprit. S’adressant aux téléspectateurs, elle précisa : « Alors que Jésus-Christ va libérer ces gens de la prison de la maladie, de l’esclavage et de la servitude, vous serez libérés, au nom de Jésus ! »

Le premier à recevoir la prière a été Ivan, un Mexicain accompagné de sa mère Juana, qui l’assistait, assise sur une chaise à côté de lui. Ivan soutenait son dos avec deux oreillers, une béquille à côté de chaque jambe, alors qu’il glissa hors de son lit. En raison de problèmes aux hanches, aux genoux et aux chevilles, Ivan ne pouvait pas marcher, même avec ses béquilles. Sans sa mère et sa femme, il ne pouvait rien faire ou presque rien par lui-même, étant alité depuis les quatre dernières années. Bien qu’il ait réussi à travailler à la maison, il commençait à déprimer, craignant de ne plus pouvoir subvenir aux besoins de sa famille. La Prophétesse Yinka a exhorté Ivan à ouvrir son cœur à Dieu afin qu’il puisse recevoir sa guérison dans sa chambre à coucher. Alors que la prière continuait, les jambes d’Ivan ont commencé à vibrer. Après avoir commandé la vie à chaque organe sans vie du corps d’Ivan, Yinka lui demanda de se lever et d’utiliser ses jambes à nouveau. « Tu es libre, au nom de Jésus ! » a-t-elle déclaré. Pour la gloire de Dieu, Ivan se leva et se mit à marcher sans aide !

Accroc au givre et à la glace depuis deux ans, la Ghanaénne Mercy s’est connectée pour la prière au nom de Jésus-Christ. Elle a dit à la Prophétesse Angela qu’elle n’avait pas pu contrôler ses envies et qu’elle avait développé des fibromes abdominaux et de fortes douleurs dans le bras droit. Angela lui assura qu’elle avait un rôle à jouer pour recevoir sa délivrance et sa guérison. « Soyez délivrée de cette dépendance », pria Angela et Mercy tomba à genoux avec des haut-le-coeur et en vomissant les substances toxiques qui étaient dans son organisme. Mercy a dit avoir ressenti une douleur aiguë à la poitrine et à l’estomac pendant la prière. « Vous avez été délivrée pour suivre Jésus », a rappelé Angela Mercy. « Merci, Jésus », a dit Mercy. Elle a immédiatement confirmé sa délivrance en allant au réfrigérateur et en goûtant la glace et le givre auxquels elle ne pouvait résister auparavant, mais cette fois-ci, elle a tout craché !

Le Prophète Racine a prié pour Raul, qui a appelé depuis le Mexique. En grande partie immobilisé par une spondylose lombaire et une compression des nerfs, Raul ne pouvait obtenir de soulagement qu’en utilisant un corset lombaire et une aide à la marche. « Mon problème ne peut pas être résolu médicalement », avoua-t-il, en portant son cas devant Dieu, après avoir refusé une opération risquée. « La distance n’est pas une barrière pour Dieu », a assuré Racine à Raul en lui demandant d’exercer sa foi. « Fils de David, aie pitié de moi », supplia Raul à Jésus-Christ. Racine a alors prié : « Au nom de Jésus, sois libéré de cette affliction ! » Alors que la puissance de Dieu déferlait sur Raul, ses bras se sont mis à trembler. Ensuite, il enleva son corset lombaire et laissa tomber sa canne en exerçant toutes les parties de son corps. « Merci, Jésus ! Je ne ressens plus la douleur », a-t-il témoigné. Racine a ensuite exhorté Raul à faire de la Parole de Dieu la norme de sa vie.

Raul a également informé Racine des problèmes respiratoires de sa femme. Il a dit qu’elle utilisait une bouteille d’oxygène depuis deux ans et un appareil CPAP depuis un an car sa respiration pouvait s’arrêter jusqu’à 27 fois en une nuit. Expliquant elle-même la situation, Maria a dit qu’elle courait le risque de subir des dommages cardiaques et cérébraux. Alors que Racine se lança dans la session de prière, il déclara : « Tout organe endommagé – commence à fonctionner ! Soyez libérés, au nom de Jésus-Christ ! Recevez votre guérison. Recevez votre liberté, au nom de Jésus-Christ ! » Pour démontrer sa guérison, Maria a inspiré et expiré profondément, tout en soulignant comment la puissance de Dieu avait provoqué un réchauffement de son corps pendant la prière. « Maintenant, ma respiration est normale », a-t-elle témoigné. Raul et Maria ont conseillé aux gens de croire en Jésus-Christ.

L’incrédulité. L’étonnement. Un enthousiasme débordant. Voilà quelques-unes des nombreuses émotions que l’on pouvait lire sur le visage d’Antoine après que la prière dans la puissance du Saint-Esprit l’a libéré de dix ans d’arthrite et d’hernie discale qui lui avaient causé de graves douleurs dorsales. Togolais vivant en Belgique, Antoine avait été contraint d’abandonner son rêve de faire carrière dans le football. Ses muscles dorsaux étaient souvent paralysés et il ne pouvait plus bouger. Les médecins lui ont dit qu’ils ne pouvaient rien faire d’autre que lui donner des médicaments, un corset lombaire et des patchs pour le dos. Avant de prier pour Antoine, le Prophète Chris l’a exhorté à s’engager dans la Parole de Dieu, qui apporte délivrance, guérison et salut. « Sois libéré de la maladie, au nom puissant de Jésus-Christ ! » Chris a prié pour Antoine qui était assis, après quoi il lui a demandé d’enlever son corset lombaire et de tourner le dos à la caméra pour davantage de prières. Quelques instants plus tard, Antoine exerça son corps comme un footballeur professionnel se préparant pour le match de sa vie. Tandis qu’il réfléchissait à ce qui venait de lui arriver, Antoine continuait à s’adresser à sa sœur, qui était hors de portée de la caméra, la mettant au défi de nier qu’il venait de se plaindre de la douleur dans son dos. Antoine jeta son corset lombaire et ses patchs pour le dos, en disant qu’il avait l’impression qu’un fardeau avait été enlevé de son corps. Pour prouver qu’il était guéri, Antoine a pris un poids à la main et s’est accroupi avec, ce qu’il n’aurait jamais osé faire quelques minutes plus tôt !

La prochaine à recevoir le toucher infaillible de Dieu fut Nasrin, une Iranienne vivant en Australie. Affalée sur son lit et portant une minerve et un corset lombaire, Nasrin était la copie conforme d’un invalide. Elle a dit avoir des problèmes de cou, de dos et d’épaules, et en plus « trop d’anxiété et de stress ». Livrée entre les mains de son soignant et de sa fille, Nasrin a réussi à montrer ses documents médicaux et ses médicaments. Avant de prier pour Nasrin, la Prophétesse Anne l’exhorta à libérer son cœur de toute offense et rancune. Anne déclara avec l’autorité de la Parole de Dieu : « Tout ce que Satan a pu utiliser pour vous relier à lui, soyez-en délivrée , au nom de Jésus-Christ ! » Elle ajouta ensuite : « Maintenant, lève-toi de ce lit ! » Ensuite, elle demanda à Nasrin d’enlever son corset lombaire et sa minerve et de proclamer sa guérison en se balladant dans la pièce. « Merci, Jésus ! Je peux marcher ! » s’exclama Nasrin.

La Prophétesse Yinka a également prié pour Tezena, une femme haïtienne vivant en France. Depuis 31 ans, Tezena avait un problème d’hernie discale. « Ce problème affecte ma vie ; je ne peux plus travailler », a déclaré l’accompagnatrice éducative et sociale (AES) qui travaille avec les personnes en situation de handicap. Malgré son corset lombaire et ses médicaments, Tezena est restée en détresse. Elle a dit : « J’ai des choses qui bougent dans mon dos et dans ma tête ». La situation était si mauvaise qu’elle ne pouvait pas s’asseoir ou se pencher, ni même se laver ou faire les tâches ménagères. « Tout ne dépend pas de Dieu et certainement pas de nous », a déclaré Yinka, en expliquant la nécessité pour Tezena d’ouvrir son cœur à Dieu, pour recevoir sa guérison. Alors que la prière s’intensifiait, les jambes et les bras de Tezena se sont mis à trembler et elle est tombée à genoux, pour finalement tomber au pied du canapé d’où elle s’était levée quelques instants plus tôt. Maintenant, sans son corset lombaire, Tezena exerça son corps avec enthousiasme et glorifia Dieu de l’avoir libérée de la douleur. Elle continuait à crier « Alléluia ! », tout en sautillant et en s’étirant.

Depuis le Mexique, Laura s’est également connectée pour prier au sujet de ses problèmes d’insomnie, de maux de tête tenaces, d’allergies nasales et de bourdonnements dans la tête et les oreilles. « La nuit, ce bruit dans ma tête et mes oreilles est si fort que mon corps tremble et je me réveille », a déclaré Laura à la Prophétesse Angela. Malgré de nombreuses visites auprès de médecins et de la médecine alternative, elle n’a pas été soulagée. Les scanners du cerveau et autres examens ont montré que Laura était normale, les médecins lui ont conseillé d’apprendre à vivre avec ses problèmes. Ainsi, au cours des cinq dernières années, Laura a avalé un cocktail de médicaments sans aucune amélioration. « Au nom de Jésus-Christ, soyez libérée de votre captivité ! Soyez libérée de cet esprit de dépression ! » Angela pria, et ordonna à Laura de vomir les substances toxiques qu’elle avait dans son organisme. Après les avoir vomies, Laura a dit que pendant la prière, elle avait ressenti une forte douleur à l’estomac qui l’avait fait vomir. « Je ne ressens plus de douleur dans le nez et je peux respirer correctement », a-t-elle témoigné, tout en ajoutant que ses oreilles ne sont plus bouchées. « Je suis guérie, au nom de Jésus ! Merci, Jésus de Nazareth ! » a-t-elle crié.

Un autre bénéficiaire du toucher de Dieu a été Willy, un directeur de mine basé à Lubumbashi, en République démocratique du Congo. En raison d’une fracture de l’orteil droit, Willy a dû utiliser une canne et porter une bottine orthopédique (moonboot), ce qui a rendu difficile voire impossible pour lui de fonctionner correctement. Il a également fait état d’une stagnation de sa carrière. Bien qu’il ait suivi une thérapie de six mois en Afrique du Sud, l’état de Willy ne s’est pas amélioré et son travail a continué à en pâtir. Après avoir exhorté Willy à jouer son propre rôle devant Dieu, le Prophète Racine pria pour lui au nom puissant de Jésus-Christ. Aussitôt, Willy rangea sa canne et enleva sa bottine orthopédique – et il commença à marcher dans son vaste salon, ne ressentant plus aucune douleur. « J’ai senti une vibration sur ma main droite et quelque chose secouait mon bras droit pendant que vous priiez », a-t-il dit à Racine alors qu’il montrait sa guérison à la gloire de Dieu. « Merci, Jésus ! » a-t-il déclaré à la télévision.

Zoraida, une Vénézuélienne vivant aux États-Unis, a été victime d’abus et de privations pendant son enfance. Ayant perdu son père à l’âge de cinq ans, elle avait dû faire face à la brutalité de l’absence d’amour paternel. À 15 ans, Zoraida s’est enfuie de la maison et s’est prostituée dans l’espoir de trouver un homme qui lui témoignerait d’un véritable amour et l’épouserait. Cependant, elle a fini par subir plus d’abus et de violence. « Je rencontrais quatre à cinq hommes chaque jour et après cela, je me sentais très frustrée et sale », a avoué Zoraida. Et alors qu’elle s’efforçait de trouver l’amour, elle s’enfonça encore plus dans l’abîme, après qu’une autre femme lui a fait découvrir l’alcool et la marijuana, et qu’elle a ensuite eu une liaison avec elle. Ayant vécu une telle vie d’abus ininterrompus, Zoraida a commencé à avoir des rêves dans lesquels elle se voyait avec un organe masculin et avait des relations sexuelles, ainsi que des rêves dans lesquels une femme couchait avec elle. À la fin, elle se réveillait et se rendait compte avoir eu des relations intimes avec les deux sexes. Une fois que Zoraida a accepté de faire sa part en s’engageant envers Dieu, le Prophète Chris offrit une prière de délivrance et de salut pour elle et elle tomba sous l’onction. « Sois libérée, au nom de Jésus-Christ ! » tonna Chris. Après que les démons de Zoraida eurent confessé leurs atrocités et jeté son corps par terre, ils s’enfuirent pour toujours ! « J’ai la paix et je suis calme maintenant. Quand je suis tombée au sol, j’ai senti les démons sortir de moi et les anges de Dieu m’entouraient pour me protéger », a raconté Zoraida. « Félicitations ! Faites la volonté de Dieu », lui a conseillé Chris.    

La Prophétesse Anne a également prié pour Albert et sa femme Anne, dont l’infection à la COVID-19 a été confirmée, ainsi que pour leurs quatre enfants qui présentaient des symptômes de coronavirus tels que la perte de l’odorat et du goût, les maux de gorge, la grippe, les maux de tête, les douleurs articulaires et gastriques et la faiblesse du corps. « Sois libéré de tout virus mortel » pria la Prophétesse Anne en ordonnant l’expulsion de toutes les substances toxiques dans l’organisme des membres de la famille. Pendant que la prière se poursuivait, la femme d’Albert, Anne, vomit la cause profonde de son problème. Pour confirmer leur guérison, Albert et Anne ont vaporisé du parfum, qu’ils pouvaient désormais sentir. Ils ont aussi mangé des bananes, dont ils pouvaient maintenant savourer le goût. La Prophétesse Anne a alors prié pour les enfants : « Sois libéré de toute affliction mortelle ! » tout en exhortant la famille à maintenir leur guérison en restant fidèle à Dieu.      

Le message de partenariat du Prophète Racine a commencé par l’observation que personne ne perd rien en faisant ce qui plaît à Dieu. « Seule la foi plaît à Dieu », disait-il, « et il faut avoir la foi pour donner ce dont sa vie dépend ». Il a rappelé aux téléspectateurs l’ironie de la situation dans laquelle se trouvait une pauvre veuve, ayant retenu l’attention de Jésus pour son acte volontaire de don sacrificiel (Marc 12 : 38-44). Il a donc déconseillé de ne s’engager que dans des œuvres de charité commodes, expliquant que les temps difficiles sont en fait la meilleure occasion de prouver notre foi en Dieu. Selon Racine, « les pleurs ne doivent pas empêcher de semer et d’adorer », car « quels que soient les problèmes ou les moments difficiles, un partenaire en Christ doit avoir de la place dans son cœur pour bénir Dieu et doit être prêt à aider ceux qui sont dans le besoin en raison des effets économiques de la pandémie ». Après avoir plaidé la cause des orphelins, des veuves et des sans-abri ainsi que d’autres groupes de personnes dans le besoin, Racine a terminé avec une pépite spirituelle du serviteur de Dieu, T.B. Joshua : « Nous commençons à réussir dans notre vie quand les problèmes des autres commencent à nous importer… ».