DIEU EST PLUS PUISSANT À DISTANCE - The Synagogue, Church Of All Nations - SCOAN - Prophet T.B. Joshua (General Overseer)

DIEU EST PLUS PUISSANT À DISTANCE

Le dimanche 28 juin 2020, la Chorale d’Emmanuel TV a de nouveau profité de l’émission dominicale en direct pour offrir une offrande de louange et d’adoration au Créateur du Ciel et de la Terre. Ils ont interprété cinq des chants du Prophète T.B. Joshua qui édifient la foi : « Be Still » (Silence), « My Heart » (Mon Coeur), « Rain Your Power » (Fais Pleuvoir Ta Puissance), « Vision Man » (Homme de Vision) et « No One Like You » (Personne Comme Toi). Les thèmes des chants allaient de la confiance absolue dans la puissance rassurante de Dieu et de la soumission totale du cœur appelant la présence du Saint-Esprit et en reconnaissance du prix ultime payé par Christ au Calvaire.

   


Une fois de plus, Dieu a démontré Sa puissance incontestable lors des sessions de prières interactives intitulées « La Distance N’est Pas Une Barrière », car plusieurs personnes ont reçu un toucher divin à l’intérieur même de leur maison. À L’issue des sessions de prière, de nombreux témoignages ont commencé à affluer pour confirmer la puissance indéniable du nom au-dessus de tous les noms, Jésus-Christ.


Un cas étonnant est celui du Dr Pierre Kameni, un gynécologue et obstétricien qui s’était mis en confinement dans sa clinique privée après avoir contracté la COVID-19 d’une de ses patientes. Avec son rapport médical positif entre les mains et décrivant les symptômes de la toux sèche, de maux de tête, de difficultés respiratoires et de douleurs corporelles, il a crié à Dieu pour qu’Il intervienne. Pendant la session de prière, il était évident que le cas de Pierre était un cas exceptionnel. À peine le Prophète Chris avait-il commencé à prier que Pierre se mit à tousser vigoureusement et à transpirer abondamment dans la pièce climatisée. Ses vomissements au sol indique visiblement ce qu’il venait de vivre. Pierre a dit qu’il avait senti un blocage et des douleurs musculaires respiratoires le quitter alors qu’il était sous la puissance irresistible de l’onction. Chris a assuré à Pierre qu’il allait évacuer par les selles d’autres substances toxiques.

Pour la gloire de Dieu, juste un jour après avoir reçu la prière, Pierre annonça qu’il avait été testé négatif. Convaincu par sa réaction intense pendant la prière, Pierre décida de se soumettre à un autre test de la COVID-19 et le résultat a été confirmé négatif. C’est donc un Pierre très enthousiaste qui a repris contact avec l’équipe d’Emmanuel TV pour partager son témoignage. Au cours de ce long témoignage, Pierre a déclaré qu’il avait en effet évacué une énorme quantité de matières fécales, comme l’avait prédit le Prophète Chris. Louons le Seigneur ! Il a conseillé aux nations du monde entier de ne pas paniquer face à la COVID-19 mais plutôt de courir à Jésus-Christ parce qu’Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement.

.


De la ville universitaire de Bamenda, au Cameroun, le Dr Dickson Ndamsa a établi une connexion avec les Studios Emmanuel TV. Dickson révéla que lui et sa femme avaient été testés positifs de la COVID-19 et que leurs deux petites filles présentaient également des symptômes de la maladie. Pour les parents, les signes classiques se manifestaient : maux de tête, maux de gorge, lourdeur dans la poitrine, difficulté à avaler, faiblesse générale du corps et agitation nocturne. Avant de prier pour la famille, la Prophétesse Anne invita Dickson à libérer son cœur de tout ce qui pourrait l’empêcher de recevoir sa guérison, ayant reconnu que la distance n’est pas une barrière au mouvement de Dieu. Puis, Anne pria pour Mme Ndamsa, pour qui la session de prière était une dose double . Mme Ndamsa a non seulement reçu sa guérison de la COVID-19, mais la cause de ses fibromes fut également exposée, car l’esprit méchant qui était en elle s’est manifesté vigoureusement avant de disparaître à jamais.


Un autre participant à la session de prière était M. Rafael Cervantes, un Mexicain vivant aux États-Unis. Il y a quatre semaines, Rafael s’était blessé au cou lors d’un accident. Bien qu’il ait reçu rapidement des soins médicaux, l’état de Rafael s’était à peine amélioré et il craignait de devoir garder à son cou une minerve pour toujours. Il était également terrifié à l’idée de ne plus pouvoir s’occuper de sa famille, étant donné que la blessure pouvait le rendre inapte à prendre soin de lui. Par conséquent, il a rapidement commencé à nourrir des pensées négatives et est devenu dépressif. Dès que la Prophétesse Yinka eût fini de prier pour Rafael, elle lui demanda d’enlever sa minerve et il se réjouit de sa parfaite guérison. Rafael enleva la minerve et la remit à l’une de ses trois filles, qui ont également reçu la prière au puissant nom de Jésus-Christ. Rafael a glorifié le nom du Seigneur en tournant son cou dans toutes les directions.


Pour Rachael Palmer, une Sud-Africaine de 46 ans, le problème était une fracture du pied gauche qui l’avait obligée à utiliser une chaussure orthopédique et une paire de béquilles. Rachael avait glissé et tomba sur le dos le 30 avril 2020 et devait depuis lors dépendre de sa famille pour ses soins et pour la soutenir. Cependant, elle croyait en la puissance de Dieu pour la délivrer et la guérir. Alors que la Prophétesse Angela priait pour Rachael, la puissance de Dieu brisa toutes les barrières du temps et de la distance et la localisa de manière efficace. Non seulement l’onction a libéré Rachaël de sa douleur, mais elle a aussi délivré un membre masculin plus âgé de sa famille, qui tomba à terre de façon spectaculaire dès qu’il fut connecté à l’appel vidéo. Pour démontrer sans équivoque son bien-être retrouvé , Rachael retiré sa chaussure orthopédique et rangea ses béquilles en marchant dans le salon familial, en donnant toute la gloire à Dieu.


Ce fut une session des plus marquantes pour Myrzagul, qui s’est connectée depuis le Kazakhstan, en Asie centrale. La coiffeuse souffrait d’une maladie cardiaque depuis sa petite enfance et, ces deux dernières années, elle a ressenti un mal de dos intense qui la faisait « marcher comme un robot » – pour reprendre ses propres termes. Malgré ses visites chez plusieurs médecins et praticiens de la médecine alternative, l’ état de Myrzagul ne s’est pas amélioré. Elle ne pouvait plus s’asseoir, marcher, se tenir debout ou s’asseoir longtemps et son travail a commencé à en pâtir. La plupart du temps, lorsqu’elle s’occupait de ses clients, elle nouait un tissu autour de son dos et de sa taille pour garder son dos au chaud et atténuer la douleur. Cependant, après que le Prophète Racine ait prié pour elle, Myrzagul a retrouvé sa vitalité, ayant été saturée de l’onction qui brise tous les jougs. Témoignant que toute la douleur avait disparu, Myrzagul a retrouvé la santé parfaite au nom de Jésus !


Vous avez déjà entendu parler de l’emphysème pulmonaire ? Eh bien, c’est le nom médical du problème de M. Miguel Yuma. En 2012, les médecins avaient découvert que les poumons de ce Cubain de 56 ans étaient défectueux, ce qui signifie qu’il ne pouvait pas respirer correctement. Ils lui ont donc donné un nébuliseur, qu’il devait utiliser quatre fois par jour. Ils lui ont également donné d’autres médicaments, en plus de celui qui devait être versé dans le nébuliseur. Miguel devait souvent prendre une dose supplémentaire de ce médicament, car il estimait que le dosage recommandé n’était pas efficace. En outre, il souffrait de problèmes de prostate et d’hypertension et avait souvent des saignements du nez. En raison de ces problèmes de santé, Miguel n’arrivait pas à bien dormir. Pour la gloire de Dieu, cependant, tout cela relève maintenant du passé, après que Miguel ait vomi les substances nocives présentes dans son corps lorsqu’il tomba sous la puissance de l’onction durant la prière du Prophète Chris. Le résident américain démontra ensuite sa guérison en prenant de profondes respirations et en faisant les cent pas dans son salon, voire mème faisant des pas dans la rue, sans utiliser le nébuliseur, ce qu’il ne pouvait pas faire auparavant. En vérité, Dieu est plus majestueux à distance !                                


Lorsque ce fut le tour de la Sud-Africaine Khanya de recevoir la prière pour la COVID-19 qui avait occasionné des pertes de souffle, des maux de poitrine et des douloires respiroires, le Prophète Racine la rassura simplement : « Dieu est plus puissant à distance. Dieu est plus merveilleux à distance ». Et après la prière, il était clair que Khanya avait été guérie par les meurtrissures de Jésus-Christ. Alléluia !


Toujours en Afrique du Sud, Mme Esther Mahlangu avait été testée positive à la COVID-19 et souffrait, entre autres symptômes, d’un problème d’essoufflement. Pendant la prière de la Prophétesse Angela, Esther a non seulement reçu un soulagement instantané de ses difficultés respiratoires, mais l’esprit maléfique qui l’habitait a également été expulsé après une série d’intenses manifestations.


Pour sa part, le Nigérian Olayinka Agbaje a appelé depuis le Canada, en Amérique du Nord. Muni d’une genoullière et d’un corset lombaire, il a déclaré que depuis deux ans, il ressentait des douleurs dans les genoux, les hanches et d’autres articulations. Bien qu’il ait consulté plusieurs physiothérapeutes et chiropraticiens, il ne pouvait toujours pas s’asseoir, se pencher, courir ou monter les escaliers sans ressentir de fortes douleurs. Malheureusement, les rayons X ne révélèrent aucune raison évidente au problème d’Olayinka, et il décida donc de porter son cas devant Dieu. Pour déraciner le problème, le Prophète Racine exhorta donc Olayinka à abandonner toute rancoeur et à croire en la puissance transcendantale de Dieu. Après la session de prière, Olayinka s’est séparé de son corset lombaire et de ses genouillères ! Emmanuel !


Pour le Sud-Africain Sibusiso Xaba, 26 ans, les derniers mois ont été marqués par une douleur insupportable. Il souffrait d’un trouble nerveux appelé névralgie du trijumeau, ce qui signifie qu’un nerf de son visage était mort. La conséquence de cette lésion nerveuse est qu’il ne pouvait pas manger, bouger ou dormir sans souffrir terriblement. Pendant une semaine, il ne se nourrissait que de lait. Et alors même qu’il expliquait son état au Prophète Chris, sa détresse était évidente. Les médecins lui avaient dit qu’il aurait besoin d’une opération chirurgicale coûteuse et délicate s’il espérait mener à nouveau une vie normale. Dans cet état désespéré, Sibusiso s’est connecté aux sessions de prières interactives sur Emmanuel TV, croyant que son cas serait inversé. Le Prophète Chris fit appel au Seigneur Jésus-Christ, dans la puissance du Saint-Esprit soutenu par la Parole, et la sérénité divine se vit sur le visage de Sibusiso. En quelques instants, Sibusiso s’est mis à croquer une pomme ! Sa montagne de névralgie du trijumeau avait été applanie ! Le père de Sibusiso fit également l’expérience de l’onction, lorsqu’il tomba par terre pendant que Chris commandait à la pression thoracique et la douleur qui troublait le vieil homme de partir.  


Depuis 2017, la Suissesse Claire Cerna souffrait d’un problème à la hanche gauche, ce qui l’avait amenée à quitter son emploi d’infirmière pour un travail qui ne nécessitait pas de longues heures debout. Alors que les médecins se battaient pour rétablir la santé de Claire par l’infiltration de médicaments, l’intervention a malheureusement provoqué une excroissance dans le bas du dos. Claire s’est également blessée au pied droit et les médecins lui ont prescrit une chaussure orthopédique, ce qui a causé plus tard une tendinite au talon due à un poids excessif sur le pied. Pendant la prière de la Prophétesse Angela, Claire vomit des substances toxiques et a ensuite commencé à exercer son corps, pour la gloire de Dieu.  


Marcela Granados, une Colombienne de 54 ans, a également participé aux sessions de prières interactives d’Emmanuel TV. Pendant six ans, elle a eu un problème de compression du nerf sciatique, qui rendait la position debout très douloureuse et lente. Elle avait également des problèmes de foi, de kyste ovarien, ce qui entraînait un déséquilibre hormonal. Ne pouvant plus exercer son corps, Marcela prit du poids et put à peine se débrouiller. Se tenant sur l’autorité du nom de Jésus-Christ, la Prophétesse Anne se lança dans une session de prière ardente au cours de laquelle l’onction provoqua de fortes vibrations dans le corps de Marcela et la traîna au sol. Le temps que Marcela se relève, elle s’était transformée en une femme beaucoup plus jeune, donnant des coups de poing et des coups de pied dans tous les sens. Elle avait en effet retrouvé sa liberté face aux démons qui avaient mis en servitude son corps. « Je suis super bien ! » s’exclama-t-elle.


Pour Rodrigo Trejos, un Mexicain de trente-neuf ans, la raison pour laquelle il a fait appel à l’équipe d’Emmanuel TV pour la prière était de se débarrasser de sa dépendance à l’alcool et à la drogue ainsi que de « l’esprit d’homme ». Depuis l’âge de 12 ans, Rodrigo a été dependant de manière iconsidérée à l’alcool et à la drogue. Et depuis sa tendre enfance, il s’était trouvé attiré par les personnes du même sexe que lui. Alors qu’il disposait son coeur pour la prière, Rodrigo se rappelle avoir couché avec deux hommes dans le passé. Il a également révélé que l’alcoolisme l’avait amené à se livrer à de fréquentes et violentes disputes à la maison et au travail, ce qui lui avait valu de temps à autre des pertes d’emploi et des problèmes conjugaux. Ouvrant son coeur davantage, Rodrigo déclara qu’en plus de l’inciter à voler, l’alcoolisme et la toxicomanie avaient entraîné des problèmes d’appendice, qui a dû être enlevé, ainsi que son pancréas et sa vésicule biliaire. La Prophétesse Yinka lui a assuré que, comme il s’était connecté à Emmanuel TV, Dieu lui avait déjà pardonné et qu’il devait maintenant se pardonner lui-même. De puissantes prières ont été offertes pour lui au nom puissant de Jésus-Christ. Pendant la prière, dit-il, ses paumes étaient moites, son corps vibrait et il avait des vertiges. Pour Rodrigo, une nouvelle aube s’est maintenant levée !


Une autre bénéficiaire de la prière a été Mme Valentine Mbon, une Camerounaise vivant en France. Jusqu’à sa guérison il y a quelques jours, l’aide-soignante souffrait de sciatique depuis quatre ans. Les médecins lui ont prescrit un corset lombaire et des médicaments pour soulager sa souffrance. Cependant, les douleurs ont persisté. Valentine a également dit qu’elle faisait des cauchemars. Durant un ces cauchemars, l’ennemi s’attaqua à sa gorge et elle commença à cracher une substance jaunâtre dans la vie réelle. Pendant la prière de la Prophétesse Anne, Valentine vomit les substances toxiques dans son système. Lorsqu’elle s’est levée, elle a commencé à exercer son corps et à faire des choses qu’elle n’avait pas pu faire auparavant. Anne lui a conseillé de maintenir sa guérison en Jésus-Christ.


En France, Rakia Billy, enceinte de huit mois, avait été toute sa vie une grande buveuse et une grande fumeuse. Elle était tellement dépendante de l’alcool qu’elle ne pouvait pas se passer d’alcool pendant plus de trois jours, préférant souvent l’alcool très concentré et ne se souciant jamais de la santé de son vulnérable fœtus. D’après les scanners, le bébé de Rakia, qui est sur le point de venir au monde, n’était pas bien positionné, ce qui signifie qu’elle devait subir une césarienne pendant l’accouchement. Bien qu’elle ait essayé par elle-même d’arrêter de boire et de fumer, Rakia n’a pas réussi. Au lieu de cela, son état s’est aggravé et elle agressait fréquemment son partenaire, parfois en public. Heureusement, son partenaire avait toujours été compréhensif et il était là pour la soutenir pendant la session de prière. Les forces maléfiques en Rakia se manifestèrent alors qu’elle versait des larmes de frayeur, à la gloire du Royaume de Dieu. Le couple étant entré dans une nouvelle aube après la prière de délivrance, la Prophétesse Yinka leur a assuré que Rakia aurait une naissance naturelle. Immédiatement après la prière, Rakia a dit qu’elle se sentait dégoûtée à la vue de l’alcool. 


En effet, les sessions de prières interactives du 28 juin 2020 ont été une autre démonstration peu commune de la puissance irresistible de Dieu.


Pour son bref message sur la rétribution pour le soutien apporté à l’œuvre de Dieu et à nos emblables, le Prophète Racine a cité deux des passages les plus emblématiques des Écritures qui définissent la foi chrétienne : 1 Corinthiens 13 : 3 et Matthieu 25 : 45. Alors que le premier affirme que l’amour est la plus grande vertu, le second souligne la nécessité d’aider toute personne qui est dans le besoin, aussi modeste soit l’aide. Une telle démonstration d’amour, dit-il, est à la fois la démonstration la plus claire de notre relation avec Dieu et aussi un moyen garanti de multiplier divinement nos propres biens. Selon ses propres termes : « Vous êtes bénis pour bénir les autres ; par conséquent, être béni mais ne pas bénir les autres est la cause de la pauvreté. Le meilleur investissement est l’aide. Alors, construisons nos vies autour de notre contribution aux autres. La valeur des possessions est de changer des vies, changer les nations et changer le monde ».

Que le Seigneur bénisse sa Parole au milieu de nos cœurs.