UNE NOUVELLE OPPORTUNITÉ - The Synagogue, Church Of All Nations - SCOAN - Prophet T.B. Joshua (General Overseer)

UNE NOUVELLE OPPORTUNITÉ

La présence vivante de la puissance divine de Dieu était tangible dans l’air lorsque la chorale de La SCOAN a interprété des chants d’adoration lors du deuxième office du dimanche pour l’année 2020. Alors qu’ils passaient d’un chant à l’autre, le Saint-Esprit a envahi « l’Arène de la liberté » et les fidèles ont commencé à tomber sous l’onction alors qu’ils marchaient vers leur liberté de la maladie, du manque, de l’endettement, de la déception et d’une foule d’autres problèmes causés par le diable et son agent.

La prophétesse Yinka a décrit la nouvelle année comme « une nouvelle opportunité », un message qui mettait l’accent sur la nécessité pour les chrétiens de saisir l’opportunité d’une nouvelle année pour modifier leurs voies devant Dieu et changer leur comportement envers les autres. Elle a tiré son texte de démonstration d’Éphésiens 4:17-23 mais a également lu Matthieu 26:41, Proverbes 15:33, Jacques 4:10, 2 Chroniques 7:14, Galates 2:20 et Josué 24:23. La prophétesse Yinka a fortement encouragé les chrétiens à s’engager dans un examen de conscience sérieux et à « maintenir une attention soutenue dans un monde instable ».

La femme de Dieu a dit aux fidèles qu’ils devaient vivre dans l’humilité et qu’ils ne pouvaient pas continuer à adorer leur ancien moi, car le vrai christianisme naît de la conversion plutôt que de la simple conviction. Par conséquent, a-t-elle ajouté, notre conduite doit correspondre à notre confession de foi si nous devons jouir des bénédictions de Dieu. Elle a également averti les fidèles de se méfier des défis de la nouvelle année et a conclu en exhortant les fidèles à suivre le bon chemin vers la bonne vie en priant davantage, en lisant la Bible davantage et en aimant et aidant davantage les autres. 

Après le message, le Seigneur a fait des merveilles par l’intermédiaire de ses serviteurs, la prophétesse Yinka, le prophète Racine et le prophète Chris. Une fois de plus, l’Esprit du Seigneur s’est déplacé dans « l’Arène de la Liberté » et de nombreux esprits contraires ont été chassés de la vie des enfants de Dieu.

TEMOIGNAGES

LA FIN DE SIX ANNÉES DE DOULEURS AUX JAMBES ET DE DIFFICULTÉS À MARCHER

M. Anthony Nwobi, 59 ans, de l’État d’Anambra, avait souffert de difficultés à marcher en raison d’un problème de colonne lombaire. Bien qu’il ait subi une opération, il n’a pas pu obtenir le soulagement que les médecins lui avaient promis. Avec son corset lombaire, Anthony a réussi à obtenir très peu de soulagement, alors il a porté son problème devant Dieu Tout-Puissant. Il y a deux dimanches, à La SCOAN, il a reçu des prières au nom puissant de Jésus-Christ. Dans son témoignage du dimanche, Anthony a raconté comment il s’était rendu à différents endroits à la recherche d’une solution aux douleurs atroces qu’il ressentait partout dans les jambes. Dans un des endroits où il s’est rendu, ils ont réussi à extraire des cauris et des objets métalliques de sa jambe gauche, mais les douleurs se sont simplement déplacées vers une autre partie de la jambe. « J’ai toujours eu l’impression de me tenir sur du fer chaud », a-t-il dit à l’église. « Jésus Christ est le guérisseur de nos blessures », a assuré le prophète Chris à Anthony alors qu’il priait pour lui pendant l’office du dimanche. « En ce moment, la cause profonde de cette douleur – soyez exposés, au nom de Jésus ! » Chris a décrété. Après les prières, Anthony s’est levé et a repris sa marche sans douleur, après six ans ! Il a déclaré à l’église : « Je ne pouvais pas marcher de longues distances sans ressentir de douleur, mais depuis dimanche dernier, j’ai repris des forces dans mon corps », a-t-il révélé. Anthony a montré des preuves de sa guérison en faisant du jogging sur l’allée et en exerçant sa taille et ses membres inférieurs. Il a conseillé aux gens d’avoir pour devise : « Dieu ! Dieu ! Dieu ! et « Christ ! Christ ! Christ ! »

LA « FEMME DE FER » N’EST PLUS SOUS L’EMPRISE DE DOIGTS ENGOURDIS

Lorsqu’elle s’est rendue à La SCOAN Living Water Service il y a deux lundis, le Dr Daba Boyle, basée à Rivers State, souffrait d’engourdissement des doigts, une condition qui aurait naturellement dégénéré en neuropathie bilatérale. Pharmacienne à la retraite qui comprenait la nature de ce qu’elle vivait, Daba exerçait toujours les doigts de sa main droite pour que le sang continue à circuler. Cette condition l’empêchait de se tenir debout ou de bouger pendant de longues périodes. Avant de monter sur la montagne de prière de La SCOAN ce lundi, Daba avait exprimé sa ferme croyance dans la capacité de Dieu à la guérir. Après avoir communié avec Dieu sur la montagne, elle a commencé à vomir les dépôts maléfiques dans son système. Quelques instants plus tard, elle a commencé à boire de l’eau vive et à en administrer une partie sur ses épaules, son visage, ses mains et ses jambes. Et ce fut la fin de ses douleurs. Dans son témoignage du dimanche, Daba a dit qu’elle s’était abstenue de prendre des drogues car elles entraîneraient une dépendance et une réduction de la durée de vie. « Quand j’ai escaladé la montagne, j’ai senti quelque chose bouger dans mon sacrum, le dernier os de la colonne vertébrale », a-t-elle ajouté. Pleine de joie de voir que toute la douleur et l’engourdissement avaient disparu de son corps, Daba a remercié Dieu de l’avoir sauvée d’une éventuelle maladie de Parkinson. « Je préfère la guérison divine à la consommation de drogues », a-t-elle déclaré, exhortant les gens à faire passer Dieu avant tout.

ACCOUCHEMENT DIVIN DU BÉBÉ MUNACHIMUSO ET GUÉRISON DIVINE DES FIBROMES

En raison de ses multiples fibromes, Mme Okoye, indigène de l’État d’Anambra, a connu plusieurs complications pendant sa grossesse. Elle et son mari ont couru de pilier en pilier, jusqu’à ce que la soeur de Mme Okoye, basée en Afrique du Sud, les dirige vers La SCOAN. Lors d’un service dominical, il y a quelque temps, le démon en Mme Okoye s’est manifesté lorsque le prophète Chris a posé une main ointe sur la femme lourdement enceinte. Le lendemain, lors de l’office de l’eau vive, Mme Okoye a également reçu une touche divine en marchant sur le mont de prière de La SCOAN. Ses médecins avaient déclaré que seule une opération lui permettrait d’avoir son bébé et de se débarrasser des fibromes. Même à ce moment-là, les médecins avaient clairement indiqué qu’elle n’avait qu’une chance sur deux de réussir. Sans se décourager, le couple a choisi de prier avec le prophète T.B. Joshua sur Emmanuel TV. « Pendant l’une de ces séances de prière, » rapporte Mme Okoye, « une fumée noire est sortie de moi, puis une autre. » Par la suite, elle est devenue légère et a commencé à ressentir des douleurs d’accouchement. Le lendemain matin, à l’hôpital, les médecins ont affirmé qu’ils ne pouvaient voir ni l’utérus ni le bébé. Cependant, Mme Okoye a rejeté le rapport, tout comme son mari. Immédiatement, M. Okoye a appelé une des lignes de prière de SCOAN. Alors que les prières se poursuivaient au nom de Jésus-Christ, le bébé a commencé à sortir et la pression sanguine de Mme Okoye s’est normalisée. Pour la gloire de Dieu, le bébé est sorti avec peu ou pas de poussée, laissant le personnel médical surpris. De plus, un examen plus approfondi a montré qu’il n’y avait plus de fibromes dans l’utérus de Mme Okoye ! M. Okoye a déclaré que sa femme avait commencé à trembler au fur et à mesure que les prières se déroulaient au téléphone. Il a conseillé aux hommes d’être particulièrement proches de leur femme pendant la grossesse, tandis que sa femme a conseillé aux femmes d’avoir une foi totale en Dieu.

UNE OREILLE GAUCHE MALADE GUÉRIE AU SERVICE DE L’EAU VIVE

Mme Deborah Benedict, résidente d’Abuja, a déclaré lors du service de l’eau vive, il y a deux lundis : « Ce qui m’a amené à la synagogue de l’Église de toutes les nations, c’est mon oreille gauche – j’avais de graves douleurs à l’intérieur. Et quand la douleur arrive, si je me frappe la tête, j’entends un bruit à l’intérieur. La douleur est devenue très forte. Quand j’ai escaladé la montagne, je suis allé prendre l’eau vive. J’ai décidé de la verser dans l’oreille qui me dérangeait ». Immédiatement, elle a ressenti une sensation de picotement dans l’oreille qui l’a forcée à crier. Comme d’habitude, elle s’est tapé la tête mais le « bruit de remorque » de plus d’un an n’était plus là, tout comme la douleur avait disparu. Dans leur témoignage de dimanche dernier, Deborah et son mari, Gabriel, ont glorifié Dieu après avoir partagé des détails sur la façon dont le problème d’audition avait mis leur foi à l’épreuve. Le dimanche précédant sa guérison, Deborah avait pensé à renoncer à Dieu au sujet de sa guérison, mais son mari l’avait encouragée à continuer à croire. Ainsi, pendant son séjour sur la montagne de la prière, Deborah avait demandé la miséricorde et la faveur de Dieu, en déclarant : « Aujourd’hui est mon jour ! Après avoir prié sur la montagne, elle est allée chercher de l’eau et en a versé « juste une goutte » dans son oreille gauche. « On avait l’impression qu’une opération était en cours », se souvient-elle. Maintenant, elle peut recevoir des appels téléphoniques de l’oreille gauche et ne ressent plus de douleur à cet endroit. Dans sa contribution au témoignage, Gabriel a déclaré à propos de « L’arène de la liberté » : « En effet, Dieu est ici ! En effet, Dieu travaille dans ce lieu ! En effet, Dieu existe en ce lieu ! » « Il suffit de croire – et de recevoir », a conseillé Deborah.

GUÉRISON INSTANTANÉE DU CANCER DES OVAIRES DE HUIT ANS

Ce fut une guérison instantanée pour Mme Vera Okwudibia, 47 ans, qui a souffert pendant huit ans d’un cancer des ovaires qui lui a causé un gonflement du ventre, lui donnant l’air lourdement enceinte. Le cancer l’a rendue pratiquement impuissante, car il a affecté sa respiration et l’a rendue perpétuellement faible. C’est pourquoi elle comptait sur l’aide de son mari et de ses enfants pour faire les choses. Alors que la servante de Dieu, la prophétesse Yinka, priait pour que la cause première du problème de Vera éclate, la femme souffrante a vraiment senti quelque chose éclater en elle. Immédiatement, elle est allée s’examiner dans les toilettes et a constaté que du sang et d’autres substances toxiques étaient sortis d’elle. Vera a appuyé sur son ventre et a étiré son corps tout en disant à l’église qu’elle n’avait plus mal. « Maintenant, les gens ne me souhaiteront plus un accouchement sans danger », a-t-elle déclaré. « Merci, Jésus ! » s’est-elle écriée.