MESUREZ VOTRE VIE PAR VOTRE AMOUR POUR DIEU - The Synagogue, Church Of All Nations - SCOAN - Prophet T.B. Joshua (General Overseer)

MESUREZ VOTRE VIE PAR VOTRE AMOUR POUR DIEU

C’était seulement trois jours avant Noël et, comme on pouvait s’y attendre, l’ambiance de « L’Arène de la Liberté » reflétait les couleurs de la saison. Depuis leur emplacement, la chorale de La SCOAN a délivré des chants de louange et d’adoration qui ont fait écho dans le monde entier. « Saint Esprit souffle en moi », c’est ainsi qu’ils commencèrent. Par la suite, ils ont demandé au Saint Esprit de prendre plus de chacun et de leur donner plus de Lui-même. « Abba Père ! », ils ont aussi chanté des louanges, préparant les cœurs des gens à une rencontre avec Jésus qui changera leur vie.

Le sermon, intitulé « Mesurez votre vie par votre amour pour Dieu », a commencé par l’affirmation de la Bible que seule la vertu de l’amour peut mettre la foi à l’œuvre, plaisant ainsi à Dieu. Prophète T.B. Joshua a lu un passage de Corinthiens 13 :13 : « Et maintenant, ces trois choses restent : la foi, l’espérance et l’amour. Mais la plus grande des trois est l’amour. » Il a dit que l’amour surmonte le mal et que les Chrétiens devraient dépendre de l’Esprit Saint pour les conduire à ceux à qui ils doivent montrer de l’amour. « L’amour regarde autour de lui pour voir qui est dans le besoin, qui est malade, qui n’est pas sauvé, qui est déprimé, qui est inquiet », a dit l’homme de Dieu. Ainsi, il a conseillé aux Chrétiens de mesurer leur vie par leur amour pour Dieu, en manifestant une attention inconditionnelle pour le bien-être de ceux qui les entourent, qui sont à l’image même de Dieu. Cependant, il a averti que les Chrétiens ne devraient pas être découragés par ceux qui ne savent pas apprécier leurs actes de charité sacrificielle. En ses propres mots, « Dieu dit que nous devrions donner ; alors donnons. Il veut voir votre véritable volonté. Lorsque vous arriverez à un certain point, Jésus vous aidera à donner aux bonnes personnes. » Il a conclu sur la nécessité de maintenir une relation avec Dieu.

De même, Prophétesse Yinka a donné un message intitulé « À NOËL, LAISSEZ VOTRE SEMENCE TOUCHER DIEU ». Elle a commencé par noter l’offre inconditionnelle de Dieu de Sa meilleure semence, Jésus-Christ, pour le salut de l’humanité. Elle a décrit Noël comme un temps pour planter des semences d’amour d’une manière qui touchera Dieu et aidera à remodeler notre destinée. Prophétesse Yinka s’est demandé pourquoi les gens sont capables d’abandonner leurs biens matériels mais ont tendance à ne pas vouloir abandonner le péché, notant qu’il est important d’être réconcilié avec Dieu. En commençant par Esaïe 9 : 6, elle a expliqué que Noël est significatif comme « le fondement de notre espérance éternelle », représentant « une lumière glorieuse qui dissipera toute ombre de ténèbres dans nos vies, une croissance glorieuse et une joie complète découlant de Sa naissance et une liberté glorieuse et une expansion avec de bonne raison ». Ne pas marcher dans l’amour, a dit Prophétesse Yinka, conduira à supprimer les promesses de Dieu dans nos vies. Cherchant à piquer la conscience des fidèles, elle a noté que « Peut-être que cette semence d’amour, cette semence de pardon, la semence de patience, d’humilité, peut-être est-ce ce que Dieu utilisera pour remodeler votre destinée, voire même la destinée de vos enfants. » Elle a alors exhorté les gens à planter des semences avec authenticité, simplicité de cœur et humilité.

Après le sermon, les fidèles ont vu la preuve de l’impressionnante puissance de Dieu lorsque des esprits contraires et obstinés ont été chassés de la vie des gens par l’autorité dans le nom de Jésus-Christ.  

TÉMOIGNAGES

LA DOULEUR À LA GORGE DISPARAÎT APRÈS LA PROPHÉTIE

Dimanche dernier, la session de témoignage a commencé avec Mlle Mabel Agyei, une Ghanéenne qui avait reçu une parole de prophétie il y a deux dimanches alors que le Prophète T.B. Joshua exerçait son ministère pendant la Prière de Masse. Le Saint Esprit avait parlé à travers lui après que Mabel se soit précipitée vers l’autel de La SCOAN, implorant l’homme de Dieu de l’aider – il lui dit : « Vous savez qu’il y a quelque chose que vous avez utilisé – un fétiche. » Le Saint-Esprit a également révélé que Mabel avait utilisé le fétiche avec du miel et qu’elle crachait du sang depuis l’an drenier, car elle avait un mal de gorge. Mabel a tout confirmé. Prophète T.B. Joshua a alors demandé à Mabel de placer une main sur sa gorge pendant qu’il priait pour elle. « Comment vous sentez-vous maintenant ? » lui demanda-t-il. « Je suis libre maintenant ! » cria-t-elle. « J’ai utilisé un fétiche avec du miel », a dit Mabel à l’église lors de son témoignage dimanche dernier. Elle a dit que son état de santé s’est aggravé après avoir utilisé le fétiche, ce qui a rendu difficile son travail d’enseignante et l’attention pour ses enfants. « Maintenant je suis libre et je peux respirer correctement », a-t-elle confirmé. Elle a conseillé aux gens de chercher de l’aide auprès de Jésus, lorsqu’ils ont des problèmes, plutôt qu’auprès de spiritualistes.

LE POUVOIR DE LA PROPHÉTIE FAIT TAIRE LA VOIX MALÉFIQUE

Mlle Helen Omijie, indigène de l’État d’Edo, a regardé de près la jeune fille innocente à peine sortie de l’adolescence qu’elle est aujourd’hui. Pourtant, elle entendait régulièrement des voix maléfiques lui dire comment mélanger des herbes dans un pot noir et scander des incantations par-dessus ce pot afin de s’en servir pour faire du mal aux gens ou leur jeter un sort. Un jour, Helen a fait oublier à un voisin son projet de la dénoncer à son père pour avoir été en mauvaise compagnie. Dans un deuxième cas, elle a scandé des incantations pour faire dérailler la vie de son frère aîné et il a commencé à mal se comporter. Dans un troisième cas, le père d’Helen l’a surprise en train de scander des incantations qui auraient tué ce même frère aîné. Toutes ces informations ont été révélées lors du témoignage d’Helen dimanche dernier.

Deux semaines plus tôt, elle était à La SCOAN lorsqu’une prophétie l’a localisée alors que Prophète T.B. Joshua exerçait son ministère. Après avoir prophétisé sur les actions d’Hélène, l’homme de Dieu lui avait demandé si elle voulait devenir une spiritualiste. Helen a dit qu’elle avait l’habitude de faire des cauchemars dans lesquels elle voyait des serpents. Un jour, alors qu’elle était assise devant leur habitation, Helen dit à l’église qu’une voix lui a dit de marcher dans les buissons et de cueillir des feuilles pour concocter des fétiches – et c’est ainsi que tout avait commencé. Fatigué de voir sa fille être tourmentée par l’esprit en elle, le père d’Helen insista pour l’amener à La SCOAN où son cas fut miraculeusement localisé par Dieu. La congrégation et les spectateurs ont regardé en direct comment, en confirmation de la prophétie, elle a suivi son père pour apporter le pot avec des feuilles attachées avec un tissu rouge qu’elle avait laissé à l’extérieur de l’église ce matin-là. Le jour suivant, Hélène a uriné du sang en se rendant aux toilettes. À la gloire de Dieu, elle est, depuis, devenue une personne différente, qui respecte son père et n’entend plus de voix étranges. Elle conseille aux gens d’avoir foi en Dieu, tandis que son père conseille aux gens de surveiller leurs enfants de près.

« MON DOCTEUR L’A APPELÉ UN BÉBÉ PRÉCIEUX ! »

Pointant une direction spécifique alors qu’il prophétisait pendant la Prière de Masse du Service de Dimanche, Prophète T.B. Joshua donna cette prophétie : « Il y a une femme sous la galerie, dans cette section. Il y a quelque chose en vous ; ce n’est pas un fibrôme mais cette chose a éclaté. Cela sort sous forme de saignement. Ce n’est pas quelque chose que vous pouvez garder pour vous. Rapidement, une certaine Mme Happiness Chinweoke s’était présentée pour s’identifier comme la destinataire de la prophétie. En compagnie de l’équipe de tournage, elle s’est rendue aux toilettes pour s’examiner – et elle a effectivement vu les tâches de sang. Des mois plus tard, elle est retournée à l’église pour témoigner qu’elle était tombée enceinte. En fait, les médecins avaient dit à la jeune femme qu’elle avait une obstruction des trompes, information qui l’avait fait paniquer sur la possibilité de se retrouver stérile. Les médecins avaient été surpris de constater qu’elle était tombée enceinte. Dimanche dernier, les Chinweokes sont retournés à l’église pour montrer leur don divin, le petit garçon Jesse Chinweoke. « Je suis ici pour remercier Dieu pour ce qu’il a fait dans ma vie », a déclaré Happiness, conseillant aux gens de faire confiance à la puissance de Dieu pour répondre à leurs prières. Son mari, Paul, donna ce conseil : « Il n’y a rien que Dieu ne puisse faire. »

HOMME DÉLIVRÉ DE L’ESPRIT DE COLÈRE ET DE VIOLENCE

« Je suis le lion ! » a hurlé le mauvais esprit en Mr Sunday Elegamhe quand Prophète Chris a posé une main ointe sur lui, il y a quinze jours. Il a fallu trois hommes très forts pour retenir Sunday alors que l’esprit cherchait à se libérer tout en confessant avoir affligé Sunday avec un esprit de colère et endommagé sa carrière. « N’osez même pas me défier si vous ne voulez pas rentrer chez vous ensanglanté », c’est ainsi que Sunday avait l’habitude de menacer ses compagnons et ceux qui étaient plus âgés que lui. « Mes amis devaient accepter tout ce que je disais comme définitif », a-t-il ajouté. Mais Sunday savait que quelque chose n’allait pas, alors il a commencé à chercher de l’aide dans les églises et a finalement atterri à La SCOAN. Un jour, il a brûlé la peau de sa fille avec un fer à repasser chaud, simplement parce qu’elle avait menti en lui disant qu’elle était arrivée la première à un examen. Même le jour de son propre mariage, il avait menacé de divorcer de sa femme à cause d’un désaccord mineur. Depuis la délivrance de dimanche dernier,

Néanmoins, Sunday est maintenant rempli de remords pour ce qu’il a fait à sa fille qui est maintenant une femme mariée. L’épouse de Sunday, Béatrice, accompagnée de leur petit fils, a déclaré que leur union avait manqué de paix et que son mari la battait à son gré. « Il me traitait comme si j’étais son aide-ménagère », se souvient-elle. Elle a cependant remercié Dieu pour la transformation de la vie de son mari. « Je ne veux plus quitter mon mariage », a-t-elle dit, tout en conseillant aux femmes d’être patientes avec leur conjoint et de se confier à Dieu. Sunday a exhorté les gens à chercher Dieu pour la restauration.

ÉTONNANT MIRACLE DE L’EAU VIVE ALORS QU’UNE GROSSE PIERRE EST EXTRAITE DU REIN D’UN HOMME

Père de trois enfants, Mr Bamidele Adegoke souffrait avec des calculs rénaux depuis 10 ans. L’indigène de l’État d’Ondo qui réside dans l’État de Kano s’était retrouvé avec un rein et un urètre gonflés et il ne pouvait pas non plus respirer correctement. En raison des calculs rénaux, il a connu une rétention d’eau dans ses reins et était toujours fatigué, ne pouvant pas dormir, s’asseoir ou rester debout longtemps. Pour soulager ses douleurs, il prenait toujours des injections antidouleur. Bien qu’il ait été opéré il y a des années, l’état de Bamidele ne s’est pas amélioré et son médecin lui a suggéré d’ouvrir sa vessie et d’y insérer son urètre après avoir enlevé les calculs rénaux. Alarmé, Bamidele s’est précipité chez un autre médecin, qui lui a conseillé de subir une deuxième intervention qui pourrait impliquer l’ablation de ses reins. Comme il s’agissait d’une autre nouvelle peu réjouissante, la femme de Bamidele lui a conseillé de se rendre à La SCOAN. Lundi dernier, Bamidele a participé au Service de l’Eau Vive, où il a non seulement bu l’eau, mais où il l’a aussi appliquée sur la cicatrice chirurgicale juste au-dessus du côté gauche de sa taille.

Il est intéressant de noter que cela arriva le jour où il devait payer pour la deuxième opération. Après l’administration de l’eau, Bamidele a commencé à sentir le calcul rénal se déplacer vers le bas et il a fini par l’évacuer sans douleur. Avant que Bamidele n’ôte le calcul, sa femme avait fait un rêve dans lequel elle voyait Prophète T.B. Joshua retirer une substance pourrie du corps de son mari, lui disant : « Voilà ce qui a perturbé ton mari. » Bien qu’il se soit décrit comme un homme de « peu de foi », Bamidele a glorifié Dieu pour l’avoir guéri par le biais de l’Eau Vive. Il a dit qu’il peut maintenant bien respirer et uriner normalement et qu’il ne se sent plus faible. Plus important encore, il mange maintenant les aliments qu’il ne pouvait pas manger auparavant. Bamidele a conseillé aux gens de grandir dans leur foi.

UN JEUNE HOMME SE SÉPARE DU VICE

« Je lui ai fait boire de l’alcool. Je l’ai fait mentir. Je l’ai fait rejoindre de mauvais gangs. Je l’ai fait rejoindre une secte occulte. » Ce fut un moment intense de délivrance pour Mr Usman Umar il y a deux lundis alors qu’il montait sur la Montagne de Prière à la SCOAN pendant le Service de l’Eau Vive. De ses narines et lèvres éclaboussées de mucus et de son visage en sueur ainsi que de son corps qui gesticulait, on pouvait dire que le Saint-Esprit était à l’œuvre contre l’esprit contraire qui avait perturbé la vie d’Usman. Il manquait de respect non seulement à sa mère et sa tante mais aussi aux autres personnes autour de lui. En outre, il volait toujours des choses, fumait, buvait, avait des relations hors mariage et se livrait à la bestialité – tous des vices qu’il avait ramassés après son initiation à une secte occulte à l’université. En tant que ‘Bébé Marin’ dans la secte à laquelle il appartenait, sa principale responsabilité était d’espionner les cibles potentielles de la secte. Motivée par un sens du devoir maternel, la tante d’Usman l’avait « traîné » à La SCOAN, croyant que la Main droite de Dieu lui tomberait dessus. « Je n’avais même pas encore atteint l’Eau Vive quand j’ai commencé à vomir et à me manifester », a dit Usman à l’église dimanche dernier lors de son témoignage. « A Dieu soit la gloire, je suis délivré », a-t-il déclaré. La tante d’Usman a attesté de sa transformation, disant qu’il ne vole plus, ne fornique plus, ne boit plus et ne fume plus. Elle a conseillé aux parents et aux tuteurs de veiller sur leurs enfants et leurs pupilles et de prier pour eux. Usman a conseillé aux jeunes d’avoir foi en Dieu.

APRÈS AVOIR RENONCÉ À L’OFFENSE, L’HOMME PASSE DE ZÉRO À HÉROS

« Mon problème avant était la stagnation », a commencé par dire Mr Douglas Moji lors de son témoignage dimanche dernier. Participant à la rencontre de Nazareth avec T.B. Joshua, tenue en juin 2019, le ressortissant du Botswana a témoigné de la façon dont son expérience là-bas a transformé sa vie, le faisant passer de ‘rien’ à ‘quelque chose’ par la grâce de Dieu.

« Il y avait une désunion dans la famille et j’avais des problèmes conjugaux », a ouvertement déclaré Douglas. Il a ajouté que le sermon au Mont du Précipice, qui portait sur l’amour, l’a conduit à changer la façon dont il se comportait avec sa famille. « Au moment où il [le Prophète TB Joshua] a imposé les mains sur moi, j’ai commencé à sentir la paix me traverser et ma famille a commencé à me manquer, ayant réalisé les erreurs que j’avais commises », a révélé Douglas. Lorsqu’il est rentré chez lui, sa famille l’a reçu avec joie et il a commencé à voir des portes ouvertes. Il a été promu au poste de directeur de gestion de projet et a obtenu une voiture officielle. Par la suite, deux autres voitures suivirent et la famille n’eut plus à se contenter d’un tacot. À la lumière de la percée qui a suivi la réconciliation avec sa famille, Douglas a conseillé aux gens d’ouvrir leur cœur pour recevoir de Dieu.

JE ME SUIS LEVÉE DE MON FAUTEUIL ROULANT APRÈS 10 ANS

« Je suis un témoin vivant du fait que le Seigneur est bon tout le temps ! Mon cœur est plein de joie » s’est exclamée Mme Promise Kejeh en revenant à l’église dimanche pour témoigner de la manière dont elle a obtenu sa guérison de l’arthropathie des articulations, qui avait été la cause de sa paralysie totale du corps. Il y a deux semaines, son mari avait interrompu le temps de prière conduit par Prophète T.B. Joshua pour appeler désespérément à l’aide pour sa femme malade, qui était en fauteuil roulant et n’avait pas pu accéder à l’église depuis un mois. Après avoir attendu une instruction divine de Dieu, l’homme de Dieu avait demandé à Mme Promise de prier au nom puissant de Jésus. Il a expliqué que c’était différent de ses anciennes prières parce que le Saint-Esprit était impliqué. Comme elle s’est jointe à la prière de tout son cœur,

Promise a reçu sa guérison et, à sa joie et à son étonnement, elle s’est levée de son fauteuil roulant sans aide et a commencé à marcher ! Promise a dit qu’elle avait encouragé son mari à ne pas abandonner lorsqu’il avait exprimé des doutes sur ses chances de guérison. « Je savais que mon heure était venue », affirma Promise, tout en rassurant sa famille, ses amis, ses voisins et ses collègues sur le fait qu’elle avait effectivement reçu sa guérison parfaite. « Dieu l’a fait ! » a-t-elle dit avec insistance. Maintenant qu’elle est capable de manger, de se tenir debout, de lever les mains, de se pencher et de marcher sans aide, Promise a reconnu qu’il y a vraiment une différence entre ‘des prières’ et ‘une prière’. « N’abandonnez pas », conseilla Mr Kejeh à l’église, tandis que Promise exhortait les gens à croire en la capacité de Dieu à les guérir par n’importe quel moyen.