LA PRIERE DE LA FOI - The Synagogue, Church Of All Nations - SCOAN - Prophet T.B. Joshua (General Overseer)

LA PRIERE DE LA FOI

Oluranlowo mi! Mon aide! Ainsi chantait la chorale retentissante de la SCOAN comme l’un des membres influents du service dominical. Dans l’écho de la Parole de Dieu dans Jérémie 32:27 – Voici, je suis l’Éternel, le Dieu de toute chair. Y a-t-il quelque chose de trop dur pour moi? – les paroles de la chanson soulignent la dépendance totale à l’égard de la puissance du Tout-Puissant alors que le peuple se prépare à recevoir le salut, la guérison, la délivrance et la percée.

Le prophète Racine a parlé de LA PRIÈRE DE LA FOI en expliquant la place de la prière scripturaire dans notre tentative d’établir un contact de cœur avec Dieu. Il a dit: « La prière ne consiste pas à dire des mots, mais à prier la prière », tout en se rendant compte qu’il « existe une union inséparable entre la Parole et l’Esprit ». Avec des extraits de la Bible tels qu’Actes 3:46, Marc 9, 2 Corinthiens 4:13 et Actes 19, il a montré l’importance d’utiliser «le nom de Jésus-Christ dans l’amour et la foi» pour que nous puissions recevoir tout ce que nous demandons. Il a dit que connaître la volonté de Dieu exige de connaître la Parole de Dieu. En conclusion, il a noté: «La mesure dans laquelle nous pensons aux pensées de Christ dans la même mesure, nous avons la même puissance que Dieu».

Le serviteur de Dieu, TB Joshua, a rejoint la congrégation pour exercer la guérison et la délivrance, mais pas avant de réitérer son message de la semaine dernière sur le pardon, qui, pour le chrétien, n’est pas une option mais une nécessité pour la croissance spirituelle et matérielle. Il a lu dans Luc 6: 37-38, le passage sur le fait de ne pas juger les autres pour ne pas être jugés, de ne pas condamner les autres pour ne pas être condamnés, pardonner  aux autres afin d’être pardonné et de donner aux  autres afin que nous puissions recevoir de Dieu dans une bien plus grande mesure. Pour terminer l’exhortation, l’homme de Dieu lit également dans Matthieu 25:40, le passage dans lequel Jésus utilise une parabole pour illustrer l’importance de faire de la charité sacrificielle à l’égard de tout un chacun. Au cours de la séance de prière en masse, l’Esprit du Seigneur a fait un geste puissant, renversant d’anciennes forteresses dans la vie du peuple alors que des paroles prophétiques affluaient pour libérer les captifs.

TEMOIGNAGES

UN SOLDAT GALLANT MARCHE ENCORE!

Un accident ! Puis une fracture au fémur droit – l’os à la cuisse droite. Et le brave soldat Joseph Ibrahim était devenu handicapé. Réduit à compter sur une paire de béquilles, le combattant âgé de 32 ans a dû compter sur sa femme pour lui faire la plupart des choses. Incapable de retourner au travail malgré des soins médicaux décents, M. Ibrahim a opté pour l’option divine. En tant que tel, bien qu’il soit basé dans l’État d’Enugu, les Indigènes de l’État de Benue se sont rendus jusqu’à la SCOAN à Lagos pour y recevoir des prières. «Chaque partie de votre système qui a été endommagée – recevez la vie, au nom puissant de Jésus!», A prié le prophète Chris il y a deux dimanches pour le soldat souffrant. Alors que le pouvoir de guérison de Dieu montait à travers l’os fracturé, M. Ibrahim écarta ses béquilles, marchant énergiquement dans l’allée de la SCOAN. Dimanche, il a dit à la congrégation tout en clôturant son témoignage: «Il n’y a pas de maladie que Dieu ne peut guérir».

UNE FIN DE SAIGNEMENT APRÈS 10 ANS APRÈS DES PAROLES PROPHÉTIQUES

Lorsqu’elle est venue témoigner à l’église la semaine dernière, Mme Edith Kofmah était tout sourire. Il y a dix ans, la Ghanéenne était soudainement frappée par une maladie étrange: une décharge épaisse, sombre et malodorante la quittait. Pour se préserver de l’embarras, elle devait continuer à porter des serviettes hygiéniques. Mais sa libération a eu lieu il y a deux semaines, lorsque le prophète TB Joshua a prophétisé au sujet de son état pendant le service du dimanche, déclarant que la main du diable avait été enlevée de sa vie au nom puissant de Jésus. Et en effet, cette main a été définitivement retirée, d’où le rayonnement radieux de Mme Kofmah dimanche dernier. Elle a conseillé aux gens de ne pas avoir peur de leurs problèmes mais de chercher Dieu pour les guérir.

LE NEZ QUI SAIGNE EST DEVENU MAINTENANT UNE CHOSE DU PASSÉ POUR Mlle HO TSANG KI

«Je vous ordonne de guérir, au nom de Jésus!» Telle était la déclaration que le prophète TB Joshua avait faite il y a quinze jours alors qu’il priait avec la congrégation de la SCOAN et les téléspectateurs d’Emmanuel TV. Au cours de la prière, inspiré par Dieu, le prophète TB Joshua a prononcé un mot de prophétie concernant la condition d’un visiteur de Hong Kong souffrant d’un problème de saignement de nez. La prophétie était pour Mlle Ho Tsang Ki, qui a révélé lors de son témoignage dimanche dernier qu’elle ne pouvait ni sentir ni respirer à cause du problème qu’elle avait depuis l’âge de six ans. Conseillant aux personnes de ne pas se décourager lorsque leurs prières semblaient restées sans réponse, Mlle Ho a dit à la congrégation de comprendre que «le temps de Dieu est le meilleur».

UNE FIN DRAMATIQUE  A 10 ANS DE LA PARALYSIE D’UNE GRAND- MERE

Il y a dix ans, après ce que la famille avait pensé être un accident domestique mineur, Mme Caroline Onyeneke, une grand-mère, est finalement devenue incapable de marcher ou de s’asseoir correctement. Son fils Reginald l’a emmenée dans différents hôpitaux d’enseignement et elle a passé pas moins de cinq mois dans l’un d’entre eux. Les médicaments ne lui permettant pas de se remettre sur pied, les médecins décrétèrent une opération mais la vieille femme resta fidèle à son arme: «Je veux aller à la synagogue», insista-t-elle. Il y a deux dimanches, elle a réussi à se faire transporter dans l’arène de la liberté mais, d’une manière ou d’une autre, elle n’a pas pu entrer dans l’auditorium. Comme le prophète TB Joshua priait avec la congrégation, Reginald, comme l’aveugle Bartimée à Jésus dans Marc 10: 46-52, a crié pour attirer l’attention du prophète, «Homme de Dieu, aie pitié de ma mère! Quelques instants pour interroger le fils éperdu, le prophète reprit la prière avec le peuple: «Tous les organes endommagés de votre corps – commencez à fonctionner, au nom de Jésus!». C’étaient les mêmes paroles que l’homme de Dieu avait demandé à Reginald de dire après lui.Il lui a demandé de mettre la main sur sa mère. À la fin des prières, une mère et son fils stupéfaits ont vu le pouvoir guérisseur du Seigneur alors que Mme Onyeneke marchait à nouveau. Lors de son témoignage à l’église dimanche dernier en compagnie de son fils et de son petit-fils, elle a affirmé que « rien ne vaut la puissance de Dieu », même lorsque Reginald lui-même a déclaré: « Dieu est celui qui pratique les choses difficiles; ayez foi en lui ».

LA SURDITE DE l’OREILLE GAUCHE GUERIE LORS D’UNE SESSION DE PRIERE ET DE PROPHETIE

Il s’est rendu à l’étage à la  SCOAN et a parlé dans le micro devant des caméras qui le diffusaient en direct. « Je veux témoigner de la gloire de Dieu et de la honte du diable », a déclaré dimanche M. Joshua Sambo. Il a déclaré être né avec l’oreille gauche sourde et que ses parents avaient fait tout ce qui était en leur pouvoir pour l’aider. Mais il y a seulement deux semaines, a-t-il dit, que l’histoire a changé. Le jeune homme de 35 ans a déclaré que lors de la prière de masse avec le prophète TB Joshua, il avait soudainement entendu un sifflement émanant de son oreille gauche, comme s’il venait d’un pneu dégonflé. Entre-temps, le natif de l’État de  Kogi étaient allé à l’église pour prier sur sa situation financière difficile, en particulier pour recouvrer la dette de plus d’un demi-million de Naira qui lui était due. Cependant, quand l’homme de Dieu a ordonné que chaque organe endommagé commence à fonctionner, M. Sambo s’est souvenu de sa surdité à l’oreille gauche et avait puisé dans l’onction. Dimanche, il était extrêmement enthousiaste lors de son témoignage aux côtés de sa femme, de sa mère, de son fils, de son grand frère et de son beau-père. «Faites de votre

Cœur le point de contact avec Dieu et vous serez libéré un jour, comme je le suis aujourd’hui», a-t-il conseillé à l’église.

UN TRIPLE TÉMOIGNAGE FANTASTIQUE EN PLUSIEURS ACTES!

Dans Proverbes 18:24, la Bible dit qu’il y a un ami qui se tient plus attaché qu’un frère. Dans le cas de Mlle Alice Dramani, agente de santé environnementale ghanéenne au port de Tema, cet ami était en fait une sœur  en la personne de Mme Stephanie Daniels, qui, avec son mari, avait bravé toutes les chances et osé transporter le corps cadavérique d’Alice à la SCOAN, à Lagos, au Nigeria. Avec son estomac distendu et gonflé, ainsi que ses jambes enflées qui ne pouvaient pas maintenir son cadre fragile, Alice avait été radiée par ses amis et sa famille – sauf, bien sûr, Stephanie et son mari, alors sans emploi, aux prises avec des fibromes! C’est dans cet état qu’Alice a reçu un toucher oint du prophète TB Joshua il y a plusieurs mois, alors même que Stephanie et son mari attendaient de Dieu des réponses à leurs propres prières. «Je me suis sentie légère une fois que je me suis relevée après ce contact», a témoigné Alice dimanche. Mais beaucoup plus devait venir. Une fois de retour à son logement ce soir-là, Alice commença à laisser échapper des liquides puants par les ouvertures de son corps, suintant et urinant en même temps. Malgré la puanteur, Stéphanie était avec elle jusqu’à l’arrêt des décharges vers 4 heures du matin. À l’aube, le ventre gonflé était en baisse! Encore, plus devait venir. Alice rentra chez elle et resta au sec tout au long du voyage. Au moment où elle entra chez elle, cependant, le robinet fut réactivé – et tout ce qui avait été à l’origine de la douleur et de l’inconfort de sa vie la quitta. Sa guérison était maintenant terminée, au nom puissant de Jésus-Christ! Elle se rendit au travail et, comme pour tester l’authenticité du miracle, le patron d’Alice la plaça pendant deux semaines dans le très exigeant service de nuit. Bien sûr, Dieu s’est prouvé et Alice a surclassé ses collègues. En effet, le reproche de deux ans était maintenant terminé. Pendant ce temps, c’était le jour de la guérison d’Alice sur la scène de la liberté que le mari de Stéphanie avait reçu un SMS sur l’offre d’emploi pour son poste actuel. Dans la même veine, Stephanie irait plus tard chez le médecin pour un contrôle de ses fibromes. À la gloire de Dieu, ils étaient partis! Alice a exhorté les gens à se concentrer uniquement sur Dieu et à ignorer les conseils des douteurs. De son côté, le mari de Stéphanie a conseillé aux gens de voir Dieu comme capable de tout faire.