LE PARDON N'EST PAS UNE OPTION - The Synagogue, Church Of All Nations - SCOAN - Prophet T.B. Joshua (General Overseer)

LE PARDON N’EST PAS UNE OPTION

La chorale de la  SCOAN a donné une prestation merveilleuse qui a incité les fidèles à danser avec un emportement sacré et à chanter un mélange de chants de louange aux rythmes inspirés, mélodiques et emphatiques.

Le prophète T.B. Joshua était d’humeur très  chaleureuse lorsqu’il a rejoint la congrégation dimanche. Il a livré un message intitulé LE PARDON N’EST PAS UNE OPTION. Lisant dans Matthieu 18: 21-22 et dans Colossiens 3: 13-14, il exhorta encore une fois le peuple à la nécessité d’abandonner l’offense. Il a souligné qu’il était important d’identifier les barrières entre Dieu et soi. Il a également déclaré qu’il était nécessaire de maintenir les éléments essentiels de la vie sur la table du croyant en gérant de manière appropriée le cas de ceux que nous avons offensés et de ceux qui nous ont offensés. Le pardon, a-t-il insisté, est la source de la liberté que Dieu désire pour nous, que nous soyons le coupable ou l’offensé. Il a noté que Dieu nous commande simplement de pardonner et que «le pardon n’est pas une option», a-t-il conclu. Après son ministère, dirigé par le Saint Esprit, il a prié avec les gens et a prophétisé sur leurs cas.

Le prophète Chris a donné un message intitulé «NE RESTEZ PAS COINCE DANS UNE ÉTAPE, tirant ses lectures de Genèse 37, 39-45 ainsi que de 2 Corinthiens 4:17. Il a comparé les défis auxquels les chrétiens sont confrontés à des points de transit destinés à les connecter à leur destinée, et leur a conseillé de ne pas restez coincés là. Il a dit aux fidèles qu’en tant que chrétiens, quelque soit ce qu’ils pourraient traverser, «fait partie des événements organisés et conçus par Dieu pour vous guider dans votre destinée». Il leur a donc assuré ce qui suit: «Si vous connaissez cette vérité, vous ne vous laisserez pas emporter par vos défis, vous ne serez pas tellement pris au piège de vos défis, vous ne laisserez pas votre situation, vos défis, vos problèmes vous tromper ou vous induire en erreur.»

TEMOIGNAGES

GARÇON SAUVÉ A LA LIMITE  DE  LA CECITE

La semaine dernière, le Dr Arthur Nwashindi et son épouse Mercy étaient à la SCOAN pour témoigner de la bonté du Seigneur dans la vie de leur petit garçon, Arthur-Prince, chez qui un glaucome avait été diagnostiqué, une maladie pouvant conduire à la cécité. Leur enfant s’était plaint de myopie et de perte de vision occasionnelle. Dérangés, les Nwashindis ont pris rendez-vous le lundi avec un chirurgien à Lagos. Cependant, ils s’étaient arrêtés à la SCOAN pour les prières le dimanche précédent. Après un toucher du prophète T.B. Joshua, le lendemain, ils emmenèrent le garçon chez le médecin, mais pas avant que leur fils ne soit  interrogé sur la nécessité de respecter son rendez-vous. En résumé, après des tests exhaustifs, le spécialiste a émis un bilan de santé positif pour Arthur-Prince. Remerciant Dieu pour le miracle, il a dit: «Maintenant, je peux voir clairement.» «Il n’y a aucune impossibilité avec Dieu», a déclaré le Dr Nwashindi. Mme Nwashindi a déclaré de son côté: «Nous ne devrions dépendre que de Dieu, car il a le dernier mot.»

TORTICOLI EVANOUI AU TOUCHER DIVIN

Il y a deux semaines, M. Emmanuel Semadio était venu à la SCOAN avec le problème de raideur de la nuque dû à une spondylose cervicale et à des spasmes cervicaux. Fonctionnaire administratif occupant des fonctions de direction, il ne pouvait pas faire son travail efficacement en raison d’une mobilité très limitée. Malgré son collier et ses médicaments, il n’avait pas réussi à se libérer de la douleur. Après des prières au nom de Jésus-Christ, cependant, il a obtenu une guérison parfaite. « La puissance de Dieu m’a touché », a-t-il déclaré dimanche, se retournant pour montrer sa guérison.

«Courez vers Jésus», conseilla-t-il aux gens.

 TRIPLE  FIBROME EXPULSE  APRÈS LA PROPHÉTIE

«Il y a une femme qui a trois fibromes; pour le moment, ça sort », a prophétisé le prophète T.B. Joshua lors de la prière de masse il y a de cela deux dimanches. La prophétie avait été faite pour Mme Augustine Aziagbenyo, une Ghanéenne, qui s’était identifiée après la prophétie de l’homme de Dieu. Par la suite, elle est allée aux toilettes et, à Dieu soit la gloire, les fibromes avaient en effet été vidés de son système. « Le temps de Dieu est le meilleur », a-t-elle dit à l’église. Son mari a également témoigné dimanche, et a également exhorté les gens à avoir confiance en Dieu.

GUÉRISON DIVINE POUR LES BLESSURES DOULOUREUSES À L’EAU CHAUDE

M. Andrew Akhabue, un résident de Lagos, était en déplacement lorsque son chauffeur a constaté que le radiateur de la voiture avait surchauffé. En rejoignant le chauffeur pour vérifier le moteur, de l’eau bouillante l’a éclaboussé lorsque le radiateur a explosé  soudainement. Après des semaines de soins médicaux, les blessures de M. Akhabue sont restées très douloureuses et il ne pouvait plus marcher correctement. C’est dans cet état qu’il a visité la SCOAN il y a trois semaines. Alors que la prophétesse Yinka priait pour lui, M. Akhabue ressentit au nom de Jésus une montée de chaleur divine dans ses cuisses brûlées. Des gémissements de douleur s’échappèrent de ses lèvres mais celles-ci allaient être la dernière fois qu’il ressentirait la douleur. «Après un moment, de l’eau froide a coulé à cet endroit», a-t-il raconté après la prière. En quelques jours, sa blessure à la cuisse s’est desséchée et M. Akhabue n’a plus mal et peut parfaitement marcher. À Dieu soit la gloire!

FIN DE 25 ANS DE GASTRITE ET DE FIBROMYALGIE DURANT UN SERVICE D’EAU VIVANTE

Il était clair que ces sœurs colombiennes étaient à côté d’elles-mêmes avec joie lors de leur témoignage de dimanche. Le lundi précédent, elles avaient assisté au service de l’Eau  Vive de la SCOAN, un événement marquant la fin des 25 années de gastrite et de fibromyalgie pour Maria Mosquera et d’insomnie et d’hypertension pour Betty Murillo. Une fois que Maria a pris l’Eau Vive, la puissance de Dieu s’est attaquée à la racine de ses problèmes et elle a vomi une grande quantité de substance noirâtre. «Je me suis sentie légère après», a-t-elle rapporté. La douleur intense qui l’avait empêchée de lever l’épaule droite était également partie. De son côté, Betty peut maintenant dormir comme un bébé, sans insomnie ni hypertension. Les résidents suisses ont conseillé aux gens de croire en Dieu et de regarder Emmanuel TV.

VENT DE SURDITE SOUFFLÉ!

Il y a quatre ans, M. Daniel Lumisa, enseignant congolais basé en Canada et ayant des besoins spéciaux, jouait à un jeu avec ses étudiants lorsqu’un vent à rendre malade, a soudainement soufflé dans son oreille gauche. À la fin de la sensation étrange, les voix de ses étudiants étaient devenues un écho lointain. Peu après, il a découvert qu’il avait totalement perdu l’acuité auditive. Au travail, ils lui ont accordé trois mois de congé maladie. Puis il est retourné chez les médecins, qui lui ont dit qu’il aurait besoin d’appareils auditifs. Après six mois, il est retourné au travail mais ils ont quand même insisté pour qu’il ne puisse pas enseigner. Au fur et à mesure que son traitement progressait, son état s’est aggravé. M. Lumisa a ensuite introduit  son cas à Dieu, en visitant  l’arène de la liberté  il y a deux semaines et a reçu des prières au puissant nom de Jésus-Christ. Depuis sa guérison, il a pu entendre clairement sans ses aides auditives. Il a conseillé aux gens de rechercher Jésus-Christ pour leur guérison.

 LES TUBES FALLOPIEN BLOQUES S’ECLATENTS AUX PAROLES  PROPHETIQUES

Après son mariage, Mme Happiness Chinweoke avait été incapable de tomber enceinte en raison du blocage des trompes de Fallope. Au lieu de paniquer devant le diagnostic des médecins, elle a continué à prier avec le prophète T.B. Joshua sur Emmanuel TV, achetant même des vêtements de bébé dans la foi. Au cours d’un service dominicale à la SCOAN, le prophète T.B. Joshua  a prophétisé sur son état: «Il y a une femme sous la galerie. Il y a quelque chose en toi; ce n’est pas un fibrome mais il a éclaté. Il sort sous forme de saignement ». L’homme de Dieu lui a alors demandé d’aller se contrôler dans les toilettes. Elle l’a fait après s’être identifiée devant la congrégation et, en effet, des substances sanguines étaient sorties d’elle, tout comme l’homme de Dieu l’avait prédit. En un rien de temps, elle est tombée enceinte. Dimanche, elle est venue témoigner en compagnie de son mari. Le couple a conseillé aux gens de croire en Dieu.

« SEIGNEUR, S’IL TE  PLAÎT, DONNE-MOI MES ENFANTS! »

Elle avait 14 ans lorsque l’esprit de convoitise et de rébellion l’a envahie. Des années plus tard, la Ghanéenne Rosemond était devenue une prostituée impénitente qui ne ressentait aucun scrupule à se droguer ou à tenter de tuer ses enfants quand ils gênaient son travail. Elle a également collaboré avec des partenaires sexuels masculins pour voler ses «clients». Elle a eu quatre enfants et le père du quatrième bébé nigérian lui avait demandé de l’épouser. Il l’a amenée au Nigeria. Mais il a abandonné l’idée lorsque sa famille s’est opposée. Ne sachant pas quoi faire d’autre, elle s’est rapportée au Saint-Esprit à la SCOAN. Là, elle a reçu des prières au puissant nom de Jésus-Christ. Après les prières, Rosemond a soudainement développé un amour profond pour ses enfants, demandant à les voir et à être autorisé de leur montrer de l’amour. Avant de terminer son témoignage dimanche, elle a prié pour que les femmes qui vivent encore dans le même genre de vie qu’elle,  changent  cette habitude.

POUR LES MUGYABUSOS, C’EST UNE FILLE BÉBÉ APRÈS 11 FAUSSES COUCHES!

C’était neuf ans d’agonie pour les Mugyabusos: onze grossesses ont fini en fausse couche. C’était une situation particulière puisque chaque fausse couche survenait au quatrième mois de grossesse! Selon Mme Mugyabuso, les fausses couches sont survenues après qu’une femme perverse lui soit apparue dans le rêve. En 2017, ils étaient venus à la SCOAN, où ils avaient reçu des prières au nom puissant de Jésus du prophète T.B. Joshua, ainsi que la Nouvelle Eau du Matin. Dans la nuit du même jour, M. Mugyabuso a vu le prophète T.B. Joshua dans son rêve assurant au couple que leur problème avait été résolu. Ils sont retournés en Tanzanie, continuant à prier et à exercer le ministère de la Nouvelle Eau du Matin. Cette fois, la grossesse est arrivée à son terme! La semaine dernière, ils sont venus à la SCOAN avec leur petite fille pour témoigner de la bonté de Dieu! Le couple a conseillé aux gens de se concentrer sur Dieu, peu importe la situation dans laquelle ils se trouvent.

SAUF POUR LA MISÉRICORDE DIVINE, UNE ERREUR CHIRURGICALE L’AURAIT TUEE!

Lorsque la femme enceinte, Mme Cynthia Lavoe, était allée à l’hôpital le 18 avril 2018, elle espérait rentrer à la maison avec un bébé. Mais après trois heures de travail, elle avait dû rentrer chez elle avec des points de suture chirurgicaux sur le ventre. Son bébé était mort dans l’utérus et les médecins avaient dû l’évacuer. Trois jours plus tard, Mme Lavoe et son mari, Samson, ont commencé à remarquer que quelque chose n’allait pas, ils sont donc retournés à l’hôpital. Cependant, les tests ne révélèrent rien même si la femme continuait à ressentir de fortes douleurs, même si son estomac se gonflait et que du liquide s’écoulait de ses points de suture. Tel que conçu par Dieu, un ami a remis à M. Lavoe l’un des autocollants BONJOUR qu’il avait reçus à la SCOAN, et qu’il a remis à sa femme, l’invitant instamment à prier avec elle et à la placer sur son ventre. Cette nuit-là, Mme Lavoe a eu un rêve dans lequel quelqu’un lui a dit qu’il lui restait quelque chose dans l’estomac pendant l’opération. Dans la matinée, elle est retournée à l’hôpital et alors que les infirmières pansaient ses blessures, l’une d’entre elles a remarqué quelque chose d’inhabituel sortant des points de suture. Elle a tiré – et il s’est avéré que c’était une gaze chirurgicale! La gaze qui avait été oubliée par le chirurgien dans son ventre lors de l’évacuation du bébé mort avait absorbé du liquide et lui avait causé des dommages dans son système. Le couple a déclaré dimanche que Jésus était le maître guérisseur et avait exhorté les gens à ne pas plaisanter avec l’autocollant BONJOUR et d’autres outils de la foi.