Découvrez le mystère de la Grâce - The Synagogue, Church Of All Nations - SCOAN - Prophet T.B. Joshua (General Overseer)

Découvrez le mystère de la Grâce

Alors que la louange préparait l’atmosphère afin d’accueillir le Roi des rois, l’onction guérissante et salvatrice de Jésus commençait à pleuvoir sur tout le monde. Il était clair que les Séraphins descendirent au milieu de la congrégation pour faire des merveilles, à la honte du diable et de son royaume.

Quelle que soit la peur que nous réserve le lendemain, les chants inspirées de Dieu, composés par T.B. Joshua ont réconforté les personnes présentes lors du service du dimanche à la SCOAN. En effet tous les participants n’avaient aucune raison de murmurer ou d’avoir peur de quoi que ce soit, car Jésus était présent.

Le prophète T.B. Joshua parut sur l’autel du service du dimanche pour la première fois depuis deux semaines après la réunion à Nazareth. Il a remercié tout le monde pour leurs prières et leur soutien.

En priant avec l’ensemble des membres de l’église, il a également prononcé des paroles de prophétie sous la puissance du Saint-Esprit, brisant ainsi les chaines d’esclavage dans la vie des affligés. Il a également partagé avec les spectateurs et les membres présents une vision concernant le Nigeria, son pays natal.

A la suite de cela il a demandé à la foule de prier pour le président du Nigéria, Muhammadu Buhari.

Voici les mots de T.B. Joshua : « Je suis ici pour partager une vision que j’ai reçu il y deux semaines concernant ma nation – le Nigeria – le cœur de l’Afrique. Prions pour notre gouvernement et le président Muhammadu Buhari. Il n’y a pas d’homme parfait sur terre. Demandez à Dieu de le protéger et de le remplir de suffisamment de sagesse pour diriger cette nation. Dans ma vision, j’ai vu des séraphins descendre lors d’une pluie. Cette pluie vient avec fraîcheur et calme. Nigeria, prions !

Dans son message intitulé « Le mystère de la grâce », la femme ointe par Dieu, Yinka s’est basée sur le livre de Juges 11, plus exactement sur le passage relatif à Jephté le Galaadite, qui a été chassé de la maison de son père parce que sa mère l’avait enfanté en étant prostituée. L’histoire raconte que les anciens d’Israël ont demandé à Jephté de les mener en guerre contre Ammon. Après avoir été victorieux avec les Israélites, Jephté, le fils rejeté de Galaad, devint le chef de ces derniers par la suite.

Avec cette histoire, Yinka nous dévoile comment Dieu utilise les choses stupides et illogiques de ce monde afin de nous prouver Sa sagesse, tel que c’est indiqué expressément dans le livre de 1 Corinthiens 1:27.

Elle a également cité l’histoire de Joseph dans Genèse 37 et de Moïse dans Exode 2 pour montrer que nous seuls pouvons faire dérailler les plans de Dieu pour notre vie en cédant au désespoir et à la perte de concentration.

Elle a déclaré : « Les choses sur ce dont vous portez votre attention peuvent soit vous garder dans la étant la volonté de Dieu soit vous en sortir.» Elle a également ajouté que notre réponse face aux épreuves et aux tentations déterminerait si nous atteindrions les plans de Dieu dans notre vie. Elle a donc exhorté la congrégation à voir les situations désagréables comme un moyen qu’utilise Dieu pour nous apprendre quelque chose ; cela, dit-elle, est le mystère de la grâce (Romains 8:28, Ephésiens 1: 3,7-11). « Contrôlez votre caractère si vous ne pouvez pas contrôler votre situation », a-t-elle conclu.

LES TEMOIGNAGES

Délivrée de problème d’urination incontrôlable

Son tremblement sous formes de convulsions aurait pu effrayer quiconque ne connaissant pas le fonctionnement du Saint-Esprit à l’intérieur de l’arène de la liberté.

Une fois que le Saint-Esprit eut fini de chasser le mauvais esprit attaché à Miss Nambata Amwele, elle fut calmée et retrouva sa voix.

Ses premiers mots furent des mots de reconnaissance envers Dieu, qui venait de libérer la Namibienne d’un joug incontrôlable dont elle est victime depuis 23 ans.

Alors que les larmes se mirent à couler sur ses joues, elle sanglota: «Je suis légère! Je suis légère ! Je me sentais tellement lourde. Merci, Jésus ! »

Au cours des trois dernières années en particulier, Mlle Amwele a dû faire face à des situations d’embarras extrême, car sa vessie se viderait subitement devant les autres.

Bizarrement, durant toutes ces années, elle n’a jamais eu de fuites urinaires la nuit. Cependant, une partie de son problème était un sifflement qu’elle entendait le matin, mais également le fait de se sentir constamment lourde lors de son réveil à cause d’une attaque par un mari spirituel pendant son sommeil.

Lorsqu’elle faisait face à la maladie, elle mangeait beaucoup et buvait un nombre important de boissons gazeuses, ce qui provoquait un gonflement de l’estomac. Fatiguée de tout cela, elle décida de faire appel à Dieu pour qu’il agisse dans sa vie.

Après avoir participé au service de « l’eau vivante » du lundi de la semaine dernière, Mlle Amwele a reçu sa délivrance parfaite au nom puissant de Jésus. Lors du service, elle a uriné de manière incontrôlable pour la dernière fois, c’est à ce moment-là que le Saint-Esprit a expulsé la racine de son affliction.

Depuis lors, elle n’a plus expérimenté « ce tique» qui ouvrait autrefois sa vessie. Lors de son témoignage dimanche, elle a conseillé aux spectateurs de voir Jésus comme le seul guérisseur, peu importe la maladie que subie et leur l’indignité pouvant être ressentie à ce moment-là.

Un Colonel retraité retourne à la vie active après avoir été guérie de la Spondilose

Le colonel nigérian à la retraite se nommant Enameden Inyang et étant âgé de 72 ans est venu à la SCOAN avec des difficultés pour marcher. Ceci était dû à une grave spondylose lombaire et à un prolapsus discal.

Au cours des quatre dernières années, la personne âgée, jadis active, avait été obligée de porter un corset lombaire. Ce dernier souffrait également de diabète et d’une enflure douloureuse à l’épaule droite. Croyant au pouvoir de guérison de Dieu, le colonel Inyang s’était rendu jusqu’à la SCOAN, où il a reçu des prières au puissant nom de Jésus après avoir perdu tout espoir en la médecine et les options qu’elle lui offrait, y compris de physiothérapie quotidienne.

Après les prières d’il y a trois semaines, il a reçu sa guérison parfaite et peut maintenant conduire une voiture et bouger tous les membres de son corps sans effort.

«J’ai commencé à prendre du poids inutilement car je ne pouvais pas bouger», avait-il dit à propos de son état avant la guérison. En terminant son témoignage dimanche, il a conseillé aux gens de faire confiance au Dieu tout-puissant et de dépendre totalement de lui.

Trouble de la « Triple Vision » qui disparait après 23 ans

Le lundi d’il y a deux semaines, la Camerounaise Mlle Noella Ajiah était venue à la SCOAN, tout en étant à peine capable de voir sans ses lunettes.

Lorsqu’elle était enfant à l’école primaire, cette dernière résidant au Koweït, avait eu un rêve dans lequel quelqu’un lui avait arraché les yeux et les avait emmenés.

À son réveil, elle en a informé sa mère, qui a estimé que ce rêve était sans importance. Cependant, la petite fille a par la suite commencé à avoir de graves problèmes de vue; elle a commencé à ressentir une tension intense au niveau des yeux, entraînant des maux de têtes persistants.

Pour l’aider, afin soulager sa douleur, les médecins lui ont donné des lunettes de vue médicales, mais elle ne s’est jamais sentie mieux.

La douleur et les démangeaisons au niveau des ses yeux était si intense qu’elle avait un jour demandé de les faire enlever pour qu’elle puisse avoir la paix.

Incapable de lire de longs messages sur son téléphone et d’autres documents écrits en raison de ce trouble de « triple vision », Mlle Ajiah a enduré cette affliction nommée « trouble de réfraction » une grande partie de vie de 31 ans.Les veines reliant ses yeux au cerveau s’étant affaiblies, elle devait permanence se reposer sur le port de lunettes et l’administration de gouttes oculaires.

Voici ce qu’elle a dit concernant son expérience au service de « L’eau vivante » du lundi d’il y a deux semaine :« Immédiatement, j’ai marché sur l’autel, je suis tombée et je ne me souviens plus de ce qui s’est réellement passé, mais je sais qu’un esprit s’est manifesté.».

En effet, l’esprit mauvais en elle s’était jeté sur le plancher de l’autel alors qu’il voulait fuir le Saint-Esprit. Pour la première fois depuis des années, Mlle Amwele a marché pendant plusieurs minutes sans ses lunettes. C’était en effet une surprise pour elle puisqu’elle est restée assise pendant plus d’une heure sans lunettes. Elle s’est mise à voir très clairement et à ne ressentir aucune douleur ni aucun mal de tête.

Lors de son témoignage dimanche elle dit : « Je sens de l’air frais dans mes yeux – plus de pus » tout  montrant un nouveau document médical confirmant sa guérison parfaite, au nom puissant de Jésus. Elle a conseillé aux spectateurs de prendre au sérieux les révélations spirituelles et de s’appuyer sur Dieu, le seul à pouvoir les libérer.