AIME TON PROCHAIN - The Synagogue, Church Of All Nations - SCOAN - Prophet T.B. Joshua (General Overseer)

AIME TON PROCHAIN

La chorale de la SCOAN chanta de tout cœur pour glorifier Dieu en louanges. A peine avaient-ils commencé que les forces célestes joignirent la congrégation lorsque la manifestation de l’Esprit prit le contrôle.

En vue de son 56e anniversaire, le 12 juin, le Prophète T.B. Joshua a dit à la congrégation et aux téléspectateurs que rien ne ferait plus plaisir à Dieu que de montrer de l’amour aux malades et aux nécessiteux, en particulier aux personnes qu’ils ne connaissaient pas. Déclarant que d’obéir aux commandements de Dieu, c’est le moyen de montrer que nous L’aimons, l’homme de Dieu a conseillé aux gens de rechercher ceux qui languissent sur le lit de maladie et non seulement de leur montrer de l’amour en les donnant, mais également de cultiver une véritable amitié avec eux. Le Prophète a déclaré que faire du bien aux personnes sans défense serait un héritage méritoire à léguer à ses enfants. « Vous avez besoin de quelque chose qui vous bouscule, vous perturbe pour la gloire de Dieu », a-t-il déclaré à propos de la nature du don sacrificiel, qui conduit à pouvoir « vivre au-dessus de la destruction humaine ». Dans Jean 14 : 14-15, il rappela à nouveau le besoin de démontrer l’amour pour Dieu, ce qui implique que nous aidions tous ceux qui sont dans le besoin, que nous les connaissions ou pas. « L’amour c’est la vie ; la vie est amour », a-t-il conclu.

Le Prophète Racine parla du « Pouvoir de la Foi », demandant à l’Église de reconnaître la grâce de Dieu dans leur vie – par des chants, des paroles et un but. Dans son texte de référence tiré de Romains 10 : 6-17, le Prophète Racine déclara que la foi devait être considérée comme spirituelle, une force qui grandit dans l’esprit de l’homme, tous les Chrétiens ayant la capacité d’activer le pouvoir au nom de Jésus par la confession de foi, comme indiqué dans Luc 10 : 19. La raison, pour laquelle certains Chrétiens ne reçoivent pas de Dieu, c’est qu’il est possible que l’on soit « un homme de prière mais peut-être pas un homme de foi ». La prière n’est pas juste si elle ne découle pas de la foi. Ne pas démontrer de l’amour et du pardon envers notre prochain court-circuitera le pouvoir de la foi dans nos vies (Galates 5.6), ajouta le Prophète Racine. Résumant le lien entre l’amour et la foi, il déclara : « Nous servons notre foi en aimant ceux qui nous entourent. »

TÉMOIGNAGES

CANCER DU POUMON EXPLUSÉ DURANT LA PRIÈRE DE MASSE

Son cas était déjà considéré comme sans espoir, d’un point de vue humain. Cependant, M. Emperor Akpalakpa fit confiance à Dieu pour sa guérison, même si ses employeurs l’avaient abandonné à cause de sa maladie. Durant neuf mois, il cracha du sang alors que des cellules cancéreuses rongeaient ses poumons. Afin d’empêcher l’effondrement de ses poumons, des médecins Ivoiriens firent des injections au Nigérian deux fois par jour, sans amélioration. De retour au Nigéria, M. Akpalakpa reçut le même traitement, mais les médecins lui ont finalement diagnostiqué un cancer du poumon. « Vous avez trois ans à vivre, peut-être cinq ans », lui dirent sèchement les médecins. Alarmé par cette nouvelle, le jeune homme de 30 ans courut vers Dieu à La SCOAN, confiant dans le fait qu’il serait guéri une fois qu’il serait entré dans l’église il y a deux dimanches de cela. Alors que la prière de masse se terminait, le Prophète T.B. Joshua déclara l’onction sur toute personne qui souffrait encore.

Immédiatement, M. Akpalakpa fut frappé par l’onction et il commença à vomir des substances gluantes mélangées à du sang. « Immédiatement, j’ai ressenti un soulagement dans ma poitrine », a-t-il déclaré. Les vomissements ont continué pendant les deux jours suivants, a-t-il ajouté. Pour confirmer sa guérison, il est retourné chez ses médecins, qui l’ont déclaré exempt de tout signe de cancer du poumon et lui ont demandé de retourner à l’église pour rendre grâce à Dieu. Se déclarant maintenant prêt à se marier et à élever une famille, le Nigérian de l’État de Bayelsa conseilla aux gens de se rendre compte qu’il n’y a pas de maladie que Jésus ne peut guérir et que la distance n’est pas une barrière. « Jésus est vivant et réel à La SCOAN ! » cria-t-il.

AVEC LA RAIDEUR DU COU DISPARUE, MME OLOYEDE CONDUIT À NOUVEAU UNE VIE NORMALE

Lorsque Mme Sandra Oloyede a développé ce que les médecins ont découvert par la suite comme une spondylose cervicale, elle pensa que c’était un problème que la médecine pouvait gérer facilement. Elle s’est avérée être dans l’erreur. Malgré les médicaments et une minerve, ses douleurs ne se sont jamais atténuées ; au contraire, elles empirèrent, rendant sa vie misérable et la rendant incapable de s’occuper de ses enfants. Les médecins lui ont conseillé de voir un neurologue. Cependant, sa mère, qui s’occupait des enfants de Sandra, lui conseilla de se rendre à La SCOAN. Après la prière, la résidente de 39 ans de l’État de Delta, au Nigéria, a reçu sa guérison parfaite. Pleine d’enthousiasme lors de son témoignage dimanche, Mme Oloyede tourna la tête dans tous les sens lorsqu’elle affirma sa guérison, au nom puissant de Jésus. Elle conseilla aux gens de se rendre compte que Jésus est Celui qui guérit parfaitement.

APRÈS 7 ANS DE STAGNATION, LES BÉNÉDICTIONS COULENT A FLOTS POUR LE PROFESSEUR !

 À ce jour, Benedict Mbam est professeur d’informatique et prévôt d’une université d’éducation dans l’État d’Ebonyi, au Nigéria. Avant de recevoir la grâce d’atteindre ce sommet, toutefois, le chercheur avait connu une stagnation de carrière durant pas moins de sept ans. Parvenu au poste de maître de conférences en 2004 à la Ebonyi State University, il était censé devenir professeur six ans plus tard environ. En réalité, en 2012, il était toujours maître de conférences, même s’il possédait toutes les qualifications requises. Il décida de chercher l’aide de Dieu. Après avoir reçu des prières ainsi que L’Eau Du Matin et l’Autocollant Oint, il est rentré chez lui. Quelques mois seulement après, le Dr. Mbam de l’époque fut nommé Directeur de la Planification Académique, un poste destiné aux professeurs. L’année suivante, en 2013, il fut transféré dans une université fédérale où il fut nommé chef de département puis, plus tard, professeur. En 2014, son ancienne université l’a également déclaré professeur titulaire. En 2015, il fut élu doyen des sciences appliquées et physiques à la nouvelle université. En 2017, il fut également élu au Conseil d’Administration de l’université et est devenu membre de deux puissants comités d’université. Cette année, en 2019, le professeur Mbam fut nommé par le gouvernement de l’État d’Ebonyi au poste de prévôt du Collège d’éducation de l’État d’Ebonyi. Remerciant Dieu pour ce qu’il a fait, le professeur Mbam a témoigné qu’il était maintenant plus dévoué envers Dieu. Il conseilla aux gens de croire en Dieu et de courir vers lui pour trouver des solutions à leurs problèmes.

LIBÉRÉE DES DOULEURS DE L’ARTHRITE DU GENOU ET DE L’HERNIE DISCALE

Mme Catherine Ereyi, une Nigérienne vivant aux États-Unis, visita LA SCOAN pour la guérison divine de l’hernie discale et de l’arthrite du genou gauche. Pendant 12 ans, elle explora toutes les pistes médicales en vain. Mme Ereyi luttait contre ses douleurs en pleurant plusieurs fois sur son lit en regardant Emmanuel TV. Dimanche dernier, l’onction de Dieu la localisa lorsque l’homme de Dieu le toucha et pria pour elle, au nom puissant de Jésus. Après le touché et la prière, elle dit : « Je me suis levée et je suis devenue très légère. » Elle ajouta lors de son témoignage dimanche : « Vous pouvez voir que ma démarche est meilleure maintenant. »

DÉLIVRÉ D’INCONTINENCE URINAIRE ET D’ÉNURÉSIE APRÈS LA PAROLE DE PROPHÉTIE

Il y a six ans, quelque chose est arrivé à M. Abraham Ugbede, un Nigérian vivant en Afrique du Sud : Soudainement, il fut incapable de contrôler son urine et fit pipi au lit de temps en temps, alors il commença à utiliser des serviettes pour se préserver de l’embarras. Il y a deux semaines, il a visité La SCOAN et le Saint-Esprit exposa son cas par l’intermédiaire du Prophète T.B. Joshua. Après la parole de prophétie et la prière, M. Ugbede reçut sa guérison parfaite. Dimanche, il témoigna de la puissance du Seigneur dans sa vie. Il expliqua en quoi son état l’avait empêché de se marier, en confirmant que sa miction était maintenant redevenue normale et qu’il ne faisait plus pipi au lit. Il déclara également que sa tension artérielle était également devenue normale. « Ne permettez pas à votre focus de se dévier et Dieu sera là quand vous serez dans le besoin », conseilla-t-il à la congrégation.

« VOUS NE POUVEZ PAS COMPRENDRE MAIS DIEU EST MON TÉMOIN ! »

 Mlle Jennifer Kobo saignait et souffrait jusqu’à il y a deux semaines, quand une parole de prophétie la localisa quand le Prophète T.B. Joshua pria pour la congrégation dans l’Arène de Liberté. Depuis trois ans, les indigènes de l’État de Benue vivaient dans l’inconfort de son état jusqu’à ce qu’elle reçoive la guérison au cours de la Prière de Masse. « Oh, mon Dieu, pardonne-moi mes péchés ! » Avait-elle plaidé au début de la séance de prière, son corps lui faisant mal alors que le sang coulait. « Vous ne pouvez pas comprendre mais Dieu est mon témoin », déclara Mlle Kobo alors qu’elle était à court de mots pour exprimer sa gratitude envers Dieu de l’avoir guérie. Elle conseilla aux gens de rechercher le pardon de Dieu quand ils L’approchent afin de les guérir, les délivrer et les bénir.

LA PROSTATE ELARGIE RETRECIT A SA TAILLE NORMALE

M. Clement Mbeh, un Nigérian de l’État de Cross River, se réveilla le 2 juillet 2018 avec un malaise à l’estomac. Il se précipita aux toilettes mais ne put rien sortir. Il a couru chez son médecin, qui l’a envoyé faire un examen. Il s’est avéré que sa prostate avait été élargie. La mesure du PSA – un diamètre de 25,7 ! On lui conseilla de se rendre immédiatement en Inde, de peur que son cas ne devienne cancéreux. Cependant, en compagnie de ses enfants, M. Mbeh choisit de rendre visite à La SCOAN à la fin du mois de juillet. Il déclara sa guérison après un touché du Prophète T.B. Joshua, au nom puissant de Jésus. De retour à la maison, M. Mbeh a passé un autre examen et, à son grand étonnement, le PSA était revenu à un diamètre de 4,4 ! « Je n’ai plus de douleurs à l’abdomen et j’urine librement maintenant », a-t-il déclaré lors de son témoignage dimanche dernier. Il a conseillé aux gens de faire confiance à Dieu, avec qui tout est possible.