LA PAROLE DE DIEU DANS NOTRE COEUR

Alors que 2018 s’éloignait progressivement, l’année 2019 a été inaugurée sous les applaudissements extatiques de LA congrégation et des téléspectateurs de La SCOAN dans le monde entier. Le chœur a puisé dans son riche répertoire linguistique. Ce fut en effet une session excitante et exaltante alors qu’ils lâchaient leurs inhibitions dans la louange du Dieu Tout-Puissant !

Le prophète T.B. Joshua, par le biais d’un message provocateur intitulé La Parole de Dieu dans notre cœur, a exhorté tous à examiner l’état de leur cœur, car « Jésus met notre cœur à l’épreuve pour nous donner selon notre effort ». Il a ajouté que pour être de vrais chrétiens, nous devons libérer notre cœur des rancunes, de l’amertume, des mauvais sentiments envers les autres ainsi que de l’envie et de la jalousie, entre autres choses qui éloignent l’esprit de Dieu de la plupart des gens qui prétendent être chrétiens. Décrivant les manifestations de ce qu’il appelait le  » christianisme de surface « , le prophète T.B. Joshua a déclaré que l’on ne mérite pas automatiquement l’étiquette de  » chrétien  » simplement en portant un nom biblique, une grande Bible, une grande croix, citant des faits concernant Jésus ou en utilisant des expressions telles que  » Au nom de Jésus  » et  » Merci, Jésus ! Parlant plus loin, il a cité Colossiens 3:1-3 ; 23-24, 1 Chroniques 28:9 et Luc 16:15, qui soulignent tous le besoin d’avoir la Parole de Dieu enracinée dans le cœur.

De son côté, Racine, dans un message intitulé « Une relation extraordinaire » a dit aux fidèles et aux téléspectateurs du monde entier que l’amour de Dieu doit être la base de nos relations avec les autres. Il a cependant identifié certaines des raisons pour lesquelles les relations s’effondrent aujourd’hui, notamment le fait de ne pas tenir compte des différences de personnalité, de porter un jugement sur les faiblesses des autres, d’être incapable de pardonner, de ne pas laisser l’amour diriger et d’être incapable de voir au-delà des malaises actuels. Racine a ensuite donné un très puissant conseil humain : « Ne rejette personne à cause d’aujourd’hui. Là où tu es fort, je suis faible. Là où je suis faible, tu es fort. Nous sommes la force de l’autre. Si vous rejetez quelqu’un à cause de sa faiblesse, vous rejetez sa force ».

TÉMOIGNAGES

« C’EST MERVEILLEUX ! »

« C’est merveilleux « , a déclaré M. Asun Patrick, un Nigérian de l’État d’Edo qui souffrait depuis 20 ans d’une raideur du cou et du bras due à une spondylose cervicale. Les médecins l’avaient programmé pour une opération qui devait avoir lieu juste un jour avant que Jésus-Christ ne le guérisse. Tout au long du problème, M. Patrick avait compté sur sa famille pour la plupart des activités nécessitant du mouvement.

La parole prophétique qui le concernait était qu’il était attaqué par des idoles de la maison auxquelles il avait refusé d’être dédié. Depuis que Dieu l’a touché, le cou de M. Patrick tourne librement. Confirmant la prophétie, il a dit que son défunt père était un médecin autochtone qui avait voulu qu’il reprenne la tradition. Il a finalement exhorté la congrégation et les spectateurs à faire confiance au Seigneur.

 

MAINTENANT, MA VIE EST REDEVENUE NORMALE.

Avant de venir chercher Dieu à La SCOAN après être tombée sur Emmanuel TV via Internet, Mme Emilia Efang Efang Baca Mangue souffrait depuis trois ans d’un barrage de maladies. Elle avait de la difficulté à marcher en raison d’une sténose lombaire ; elle avait aussi des problèmes thyroïdiens qui lui rendaient difficile de pouvoir manger, tandis qu’une déformation de la jambe la laissait avec une cuisse gonflée. Ainsi, elle devait porter un corset lombaire autour de la taille et utiliser un appareil orthopédique pour soutenir le bas de sa jambe. Cette Guinéene équatoriale de 49 ans, qui vit au Royaume-Uni, avait exprimé sa foi dans le pouvoir de guérison de Dieu.

Avant sa guérison, Mme Mangue souffrait constamment de douleurs dorsales sévères et pouvait difficilement faire son travail dans la caserne, ce qui la privait d’une vie normale.

Cependant, après avoir été priée, Mme Mangue a démontré sa guérison en se promenant d’un côté à l’autre de l’allée et en balançant son corps d’un côté à l’autre – ce qu’elle a fait pour la dernière fois il y a trois ans ! Elle a conseillé aux gens de chercher Jésus, Qui seul peut guérir.

 

JAMBE ET DOS MALADES REJUVINÉS

Sa boiterie et la fatigue de sa démarche montrent bien que M. Ben Lawson Nugor, un Ghanéen de 55 ans vivant en Suède, n’a pas trouvé la marche facile. Il avait un problème de sciatique découvert il y a quatre ans, ainsi que de l’hypertension. Il a eu un corset lombaire et des médicaments pour ses conditions, mais en vain. Il courut vers Dieu à La SCOAN où un message prophétique de l’homme de Dieu révéla que M. Nugor avait brisé le cœur d’une femme plusieurs années auparavant et qu’elle l’avait maudit.

Il a ensuite reçu la priere et sa délivrance. A l’église pour témoigner le dimanche suivant, M. Nugor est venu  sautant même plusieurs fois devant les caméras et confirmant qu’il avait brisé le cœur d’une jeune fille après sa grossesse et demandant aux gens de ne pas douter des pouvoirs curatifs de Jésus.

 

LA MALADIE – MAINTENANT, C’EST DU PASSÉ !

Mandu Ebenezer, un Nigérian, a eu des difficultés à marcher à cause d’une spondylose lombaire. La semaine précédente, une amie l’avait invitée à La SCOAN, où Dieu l’avait guérie. S’accroupir, marcher et danser – Mme Ebenezer peut maintenant faire tout cela.

Jusqu’à présent, elle avait dû être aidée pour faire les choses les plus élémentaires, y compris se laver et s’habiller. Sa nièce, Deborah Daniel, a confirmé la dépendance de Mme Ebenezer aux médicaments et au corset lombaire, en plus d’observer un régime alimentaire strict. Mais tout cela fait maintenant partie du passé. Mme Ebenezer a rayonné joyeusement en conseillant aux gens de mettre leur confiance en Dieu.

 

DE ZÉRO SPERME À BÉBÉ ELISHA KALUNGA !

Avant que Mukuka Kalunga, un Zambien, ne reçoive le toucher de Dieu, il avait pratiquement abandonné tout espoir quant à sa capacité à avoir un enfant. Quel homme n’aurait pas été secoué après que sa femme de 12 ans l’ait quitté parce qu’il ne pouvait pas en faire une mère ? Le médecin lui a dit : « Désolé, vous n’avez pas de spermatozoïdes, M. Kalunga ». Sans se laisser intimider, M. Kalunga avait épousé une autre femme, mais le problème persistait. Puis il est venu à La SCOAN après avoir trouvé Emmanuel TV. Il a reçu la priere par le prophète T.B. Joshua et a également reçu la nouvelle eau du matin. De retour dans son pays, il est retourné à l’hôpital pour un test et le même médecin a constaté que le nombre de spermatozoïdes avait augmenté. Surpris, le médecin demanda : « Qu’avez-vous fait ? » Fièrement, M. Kalunga a déclaré qu’il avait demandé l’aide de Dieu à La SCOAN. Il a donc exhorté la congrégation à faire confiance à Dieu, avec Elisha, le petit garçon rebondissant, qui s’est installé doucement sur les genoux de sa mère.

 

« OH MON DIEU ! JE PEUX MARCHER ! »

Mme Juliana Agha Miller, 64 ans, des États-Unis d’Amérique, souffrait de sténose rachidienne et d’arthrite aiguë des deux genoux, en plus d’un engourdissement des membres, de fibromes, d’hypertension et d’un kyste dans le rein. Pour faire le moindre mouvement, elle a dû se fier à un déambulateur et à des genouillères. Inutile de dire qu’elle ne pouvait pas faire son travail d’infirmière. L’homme de Dieu prophétisa qu’elle était entourée de l’esprit de mort et que le diable avait essayé de faire échouer son voyage au Nigeria. Mme Agha Miller a confirmé qu’elle avait récemment perdu une tante et qu’elle avait eu du mal à trouver les sous pour son billet d’avion. En compagnie de son fils,Mme Agha Miller a témoigné de bonne humeur en racontant comment, pendant la guérison, elle a ressenti une sensation, comme un choc électrique qui a traversé son système et, instantanément, elle a été guérie. Mme Agha Miller s’est réjouie de pouvoir désormais aider ses patients à son retour aux Etats-Unis, ce qu’elle n’avait pas pu faire depuis plus de 10 ans. Gloire à Dieu !

ET SA GROSSEUR MAMMAIRE S’EST ÉVANOUIE !

La découverte était de mauvais augure : une grosseur dans la poitrine de la princesse Udochukwu, 13 ans. Elle souffrait beaucoup et n’arrivait pas à se concentrer à l’école. La solution médicale ? Opération. Mais sa mère, Mme Esther Udochukwu, a dit non. Et elle courut vers Dieu. Le 25 novembre, Mme Udochukwu a pris part au Service de l’eau vive de La SCOAN.

Elle donna une partie de l’eau à sa fille qui commença à se l’administrer toute seule. Peu de temps après, la princesse est retournée à l’hôpital et les médecins n’arrivaient plus à trouver la grosseur, malgré toutes leurs recherches. Après avoir témoigné, la princesse et sa mère ont été unanimes à exhorter la congrégation à croire en Dieu.

LE FIBROME ÉCLATE APRÈS AVOIR REÇU LE NOUVEL AUTOCOLLANT BONJOUR !

Pendant le service du 23 décembre, l’homme de Dieu avait supervisé le partage des nouveaux autocollants ‘Bonjour’ et de ‘l’Amour nous guide’ pour la congrégation. Comme beaucoup l’ont reçu, ils sont tombés sous son onction surnaturelle, se manifestant par des vomissements et des saignements de leurs divers problèmes.

Mme Claudina Nsuga Nsuga Ngumu Eyang, une jeune épouse de Guinée équatoriale, a reçu l’autocollant  » New Good Morning « . Après deux fausses couches, elle ne supportait plus les reproches des gens. Elle est venue à La SCOAN et Dieu l’a touchée par l’intermédiaire de l’autocollante. Alors qu’elle rentrait à son logement et se retirait pour la nuit, elle apposa l’autocollant sur son ventre. Quand elle s’est réveillée le matin, les fibromes se sont dissous de son utérus ! Maintenant, son estomac n’est plus gonflé et elle se sent si légère. Selon elle, elle a l’impression qu’on lui a enlevé un poids de trois kilos. Mme Nsuga a conseillé aux jeunes femmes comme elle de chercher Dieu et d’attendre son heure.